Carte blanche à Radio Elvis à la PIAS Nites 2018 (On y était!)

Avec un album fraîchement sorti, Radio Elvis s’affirme comme un des groupes que l’on oubliera pas de sitôt en laissant libre court à ses envies lors de la soirée Pias Nites à la Maroquinerie, le 15 novembre 2018. Une carte blanche, une release party et surtout une soirée pleine de surprises !

Il est encore tôt quand entrent en scène les premières parties, les courageux qui se confrontent à un public en transition entre le bureau et le dodo mais surtout un public qui a attendu impatiemment le deuxième album du groupe et avec, les concerts qui les feront danser et chanter à tue-tête.

C’est Pion qui ouvre la soirée avec une musique qui joue sur des textes en français qui rappellent l’univers de Moodoïd ou ceux plus cataclysmiques de Bagarre et des instrumentations originales faisant intervenir des sons électro et rock progressif.
Puis  le tout aussi expérimental Siau livre une performance dans laquelle il semble jouer avec les sons sur lesquels il pose une voix robotique alors même qu’il dédie la chanson suivante à tous ceux qui se sont fait larguer, un texte revanchard intitulé « Ce soir je sors«  sur lequel il impressionne de ses envolées lyriques qui suspendent le temps. Parmi la foule, Manu de Radio Elvis hoche la tête sur les notes distillées, fier de présenter ce nouvel artiste. Son retour en coulisses est rapide, après tout c’est bientôt l’heure pour la tête d’affiche de la soirée de monter sur scène.

Radio Elvis Pias Nite 2018 ces garçons là

Et enfin, les voilà! Le groupe entame son concert avec le titre Ces Garçons-là, un choix efficace pour un public conquis qui chantonne avec Pierre Guénard et se dandine au rythme des instruments de Manu Ralambo et Colin Russeil.
S’enchaînent les titres les plus connus de leur premier album : Les Moissons , Goliath… etc. » Solarium » connait une exposition toute particulière puisqu’elle est citée comme un porte bonheur de la formation. C’est en effet celle qui avait été interprété le soir où nos trois garçons remportaient une Victoire de la Musique. Et en ce qui semble passer en une fraction de seconde voilà déjà que l’on reconnait les notes des très connus 23 minutes,  le premier single de ce nouvel opus, Ce qui nous fumes et New York. Entre deux titres, Pierre, le frontman dialogue volontiers avec le son public ne cachant pas sa joie d’être de retour sur scène après ce une absence de deux ans. L’énergie que le groupe met à l’œuvre ne fait que croître avant de faire exploser la température quand Pierrick Devin et Adrien Gallo les rejoignent sur scène. Le second connu pour être le chanteur de BB Brunes est même venu équipé de son tambourin. Surprise très attendue, son entrée sur scène est précédé par les cris du public l’appelant « Adrieenn! ». D’ailleurs de ce côté là de la salle, la température monte d’un cran et on danse bien volontiers. Il y a pourtant peu de places pour ce concert qui se joue à guichets fermés. Les aurevoirs semblent difficiles mais la promesse de retrouvailles au marshandising font vite oublier que le moment offert par ces garçons là est déjà fini.

C’est les jambes battant encore le rythme que le public quitte la maroquinerie avec déjà une hâte : retrouver Radio Elvis au Trianon le 4 avril 2019.

Radio Elvis, leur deuxième album est (enfin) disponible

L’album s’appelle Ces Garçons-là, c’est leur second album et depuis le vendredi 9 novembre 2018,…

Interview Radio Elvis ces garçons là 2018

Radio Elvis : « j’étais ému par ce que j’écrivais parce que je me livrais vraiment », Pierre Guénard (Interview)

Depuis la sortie de leur premier album « Les Conquêtes », leurs chansons restent dans nos têtes…

Feu! Chatterton 2018

Feu! Chatterton: Quelques verres et un moment en studio plus tard ( Reportage)

Nous sommes le 5 février 2018 et c’est un grand jour. Le groupe de Feu!…

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *