Tag

Festival

Browsing

Deferlantes 2019

Les Déferlantes Sud de France, vous connaissez forcément, puisque tous les ans on vous en dit le plus grand bien. Il faut dire que le festival profite de l’un des plus beaux cadres français pour accueillir ses nombreux festivaliers: le Parc de Valmy. Situé dans les hauteurs d’Argelès-sur-Mer , l’une de ses deux scènes principales fait face à la mer. Entre les pins qui sentent bon le sud et les hauteurs pour se percher et apprécier les concerts, les Déferlantes Sud de France sont immanquables chaque été. On y mange des tapas en écoutant de la musique variée, on y sirote un verre de rosé en découvrant sur scènes les plus grands artistes.

Au cours des précédentes éditions le festival a notamment accueilli Elton John, Sting, LP ( retrouvez ici son interview), Indochine, Lilly Allen, Francis Cabrel, Liam Gallagher, MGMT, Phoenix, -M-, Vanessa Paradis, Cali, les Insus, Brigitte, Placebo, The Offsprings, Kung… de quoi faire plaisir à absolument tout le monde et accueillir toute la famille.

A deux pas de l’Espagne, entre les Pyrénées et la mer, la région qui accueille le festival est de plus des plus agréables. Autant dire que chaque année, l’annonce de la programmation est un évènement marqué d’une grande croix blanche sur mon agenda.

Et voilà que l’édition 2019 s’est déjà en partie dévoilée. Elle se déroulera du 5 au 8 juillet 2019, toujours au même endroit donc.

Arrêtons ce suspens sans fin, je vous vois déjà en train d’essayer de vous spoiler la fin de cet article et c’est bien normal.

 

[divider style= »solid » color= »#eeeeee » width= »1px »]

Premières annonces:

  • Roger Hodgson, de Supertramp. Allez hop direct!
  • ZZ Top, les géants du rock qui ont la notoriété d’être immanquables sur scène
  • Patrick Bruel pour chanter fort sur tous ses morceaux cultes
  • Macklemore, le rappeur américain chouchou du moment
  • -M- qu’on ne présente plus et qui convainc à tous ses concerts
  • Delgres et leur trans rock à la sauce créole
  • Et enfin Thirty Seconds to Mars, coup de cœur de la rédaction, puisque le groupe de Jared Leto, devenu duo fait vibrer son audience et le cœur de ses fidèles échelons à chaque représentation. D’ailleurs on vous raconte leur dernier concert à Bercy ici.

Pour se procurer, rien de plus simple, il suffit de se jeter sur le site du festival.   ll est même possible de payer ses billets en trois fois sans frais. Ce qui en soit est un super bon plan. On se voit cet été à Argelès-sur-Mer?

 

Affiche officielle de Terres du Son 2018
@droits réservés

Ce Vendredi 6 Juillet marque la première journée de la quatorzième édition du festival « Terres du Son » au Domaine de Candé à Monts, Touraine. Si la France s’est arrêtée de respirer une bonne partie de l’après-midi pour cause de Mondial, cela n’a pas empêché le festival de débuter sous les meilleures auspices avec les solides prestations de Juliette Armanet, Faire, Gregory Porter mais aussi des groupes locaux tels que Revivor et Scratchophone Orchestra. Reportage.

Terres du Son : Entre Festival et Mondial

Le château du domaine de Candé près duquel se déroule le festival Terres du Son
Le château du domaine de Candé près duquel se déroule le festival Terres du Son

En se rendant au Domaine de Candé pour la première journée de Terres du Son, il n’est pas vraiment surprenant de ne croiser pratiquement personne. La faute à un soleil étincelant et une température élevée? Non. Au foot bien sur! Les passants affublés de maillots tricolores, les colliers hawaïens en bleu-blanc-rouge accrochés au rétroviseur dans les différentes voitures croisés sur la route sont là pour le rappeler. Comment concilier Mondial et Festival? Est ce qu’il y aura un écran géant? Est ce que le match des Bleus va impacter le nombre de spectateurs?

Solidarité de temps de grand événement sportif, si on s’intéressait au résultat du match, il était très facile de trouver un bénévole pour vous annoncer le score (même sans avoir rien demandé) ou d’évaluer le déroulé du match à l’oreille en entendant les exclamations plus ou moins prononcées de groupes de supporters parmi les bénévoles du festival suivant le match en attendant les spectateurs. Mais ce festival alors ? Qu’est ce qu’il a donné?

Terres du Son : La surprise Revivor !

Sur la scène Propul'son, Revivor est la première belle surprise du festival Terres du Son
Sur la scène Propul’son, Revivor est la première belle surprise du festival Terres du Son

Un petit tour par l’éco-village pour commencer la journée de festival permet de se rendre compte que Terres du Son n’est pas qu’un simple festival. Impliqué dans la question écologique, toute la partie de l’éco-village est un mélange de stands d’association de prévention et d’activités ludiques. De quoi sensibiliser à des thématiques aussi diverses que le tri des déchets, le nucléaire tout en gardant un aspect plaisant. De quoi apercevoir la fin de la représentation du duo de cold pop Grande qui après avoir revisité l’histoire de la Petite Sirène sous un angle inédit verse dans le psyché rock avec un rythme entêtant et prometteur sur la scène Grizzly de l’éco-village. Il était temps maintenant d’aller voir les différentes scènes du festival

Dans le courant de l’après-midi, les premiers à jouer se trouvaient sur la scène Propul’son sponsorisée par la Région Centre Val de Loire. Amuse bouche en attendant les gros morceaux? Absolument pas! Le groupe Revivor, mi tourangeau mi londonien, a été plus qu’impressionnant! Étiqueté modern soul, le temps d’une petite heure, cela a été un véritable voyage dans le temps et l’espace. Pas besoin de DeLorean pour avoir l’impression de se retrouver dans les 70’s et dans le Sud des Etats Unis. Soul, funk, blues avec une petite pointe de hip hop dans le flow de Renn Washington, Revivor a été une véritable révélation du festival Terres du Son! Et le festival ne faisait que commencer! Par politesse, le chanteur londonien a bien demandé le score en cours du match pendant son set ( qui a été décalé d’une grosse demi heure), mais pas sur que les spectateurs, enchantés malgré la chaleur, en avaient véritablement quelque chose à faire…

Terres du Son : Juliette Armanet fait le show!

Sur la scène Propul'son, Revivor est la première belle surprise du festival Terres du Son
Juliette Armanet sur la scène Ginkgo de Terres du Son

Baxter Dury sur la scène du Biloba nous offre sa bonne pop anglaise à l’ancienne, une prestation assurée et classique avant la prestation de celle qui peut être considérée comme la tête d’affiche du jour : Juliette Armanet. Dans un costume gris électrique, la chanteuse de variété du moment, se déchaîne comme jamais sur scène, n’hésitant jamais à donner de sa personne.Une toute autre facette du personnage s’offre ainsi à nous en pleine Prairie de Terres du Son, la rendant encore plus riche et intéressante qu’elle ne l’est déjà. Tout de suite après, un véritable transfert de public s’est opéré de la scène Gingko à celle du Chapit’O pour voir le trio fondateur de la Gaule Wave : FAIRE ! Aperçu il y a une poignée de jours en ouverture du Champs Elysées Film Festival , Faire livre une prestation toute aussi décalée mais aussi plus rock qu’à la Maison du Danemark! « Vive la France », « Vive la Gaule! On va bien vous mettre la gaule! », dans un sens à leur manière, le trio participe à sa manière à cette journée tricolore, ou les spectateurs affublés d’un maillot de foot ou de drapeaux tricolores sur le visage continuent d’affluer en masse sur la Prairie de Terres du Son alors que le soleil se couche… Comme prévu, Faire retourne la scène du Chapit’O avec son style si particulier et unique.

Terres du Son : Scratchophone Orchestra emballe le public

Les Scratchophone Orchestra terre du son
Les Scratchophone Orchestra

De retour sur la scène Propul’son, le groupe tourangeau d’electro swing Scratchophone Orchestra met très peu de temps à impressionner au moins tout autant que Revivor! Saxophone, violon, contrebasse et table de mixage font bon ménage pendant un set d’une bonne heure, qui privilège rare, a même droit à un rappel! Le public, rapidement conquis par Aurélien Mourocq dit « Le Gitan »  qui le sollicite souvent, se donne à fond et est de loin le plus enthousiaste pour ce voyage grand écart entre l’électro et le jazz sentant bon les années 30.

La transe caribéenne des Colombiens de Ghetto Kumbé participe, elle aussi, au grand voyage qu’aura offert cette première journée de Terres du Son, ou rythmes entêtants traditionnels se trouvent saupoudrés de machines électroniques orchestrés par les membres du groupe que l’on ne distingue que par leurs costumes fluorescents!

Le football n’aura décidément jamais été loin en ce vendredi après midi, Gael Faye tenant à expliquer que son équipe est une équipe franco-belge. Mais assez rapidement, le chanteur grâce à son flow et ses paroles ciselés finit par changer de sujet en parlant, à travers ses chansons, entre autre de son Rwanda natal et de hip hop. La Révélation Scène des Victoires de la Musique 2018 assure une prestation de qualité qui va durer jusqu’à minuit passé en continuant d’emballer de plus en plus de festivaliers.

Fin de cette première journée de Terres du Son avec une programmation de très bonne qualité. Le foot aura beau avoir occupé les esprits une bonne partie de la journée, la qualité des interprètes aura bien vite fait oublier cet engouement. Le Mondial pourra attendre de reprendre mardi soir, entre temps, il y aura eu festival. Et au vu de la qualité des prestations de Faire, Juliette Armanet, Revivor ou bien encore autres Scratchophone Orchestra, c’est un superbe festival qui s’annonce en perspective!

Affiche download festival 2018

Comme chaque année, le Download festival est des plus attendus par un public d’amoureux fous de rock, de metal et de punk music.

Cette troisième édition n’échappe bien sûr pas à la règle pour ce concurrent direct du Hellfest qui pour autant a su se créer une identité et une place bien à lui. Situé sur la base de de Bretigny-sur-Orge l’évènement compte bien laisser des souvenirs impérissables à ses festivaliers. D’ailleurs il serait criminel de le manquer. Criminel on vous dit. Pourquoi donc? Petit topo des bonnes raison qui vous pousseront à faire un saut dans le 91 du 15 au 18 juin 2018:

Une programmation énorme

Des pépites du rock actuel aux têtes d’affiches il n’y a qu’un pas, et quelques scènes. pour cette nouvelle aventure l’évènement réunit Foo fighters, Guns’n’Roses, Frank Carter & the Rattlesnakes, Pogo Car Control, Marilyn Manson, Ozzy Osbourne, The Hives, Billy Talent, mais aussi du punk avec Nofx et The Offspring (en se disant que le débat sur ce qui est punk ou pas a été laissé en 2003 là où est sa place), Mass Hysteria, Slaves, Seether (ho oui!), Wolf Alice, The Noface, Thrice, Graveyard, Avatar… il y en a pour tous!

Faire la fête pendant 4 jours au milieu

de fans de bon gros riffs

Alors que la programmation prévoyait trois jours de festoche, la surprise du lundi avec la programmation des mythiques Guns’n’Roses devrait achever de vous convaincre de venir faire un tour au pays du bon gros rock. Qui accompagnera les Guns’n’Roses le lundi 18 juin? Stay tuned pour le savoir mais ce qui est sur c’est que l’ambiance sera plus que chaude sur la base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge / Le Plessis-Pâté ! Et il y en aura pour tout les goûts (rock/hard/metal).

slash bientôt au download festival

Dernière tournée de Ozzy Osbourne

Ozzy Osbourne, 69 ans au compteur, répondant aux doux sobriquets de Prince of Darkness, Madman ou bien encore The Godfather of heavy metal a décidé de raccrocher. Bon choix? Mauvais choix? Alors que les Stones sont encore sur les routes et ne semblent pas prêts de s’arrêter, on peut se poser la question d’à quel moment il est bon de dire Stop ou encore… Mais pas de débat philosophique de la sorte au Download festival 2018! Juste la dernière occasion d’assister à l’une des dernières représentations de l’ancien membre des Black Sabbath, qui aura su marquer un bon demi siècle d’histoire contemporaine de la musique!

ozzy osbourne bientôt au download festival 2018

 

 

Durant le mois de janvier nous avons été invités dans la capitale canadienne, Ottawa pour Contact Ontarois.

Contact Ontarois vous avez dit?

 

Chaque mois de janvier Réseau Ontario organise Contact Ontarois pour mettre en avant la culture francophone de l’Ontario mais aussi de la francophonie au Canada à travers la musique, des spectacles scolaires et même des conteurs.

Une semaine très contrastée entre le froid polaire (jusqu’à -30°c) et la chaleur de l’accueil et de la team qui nous accompagnaient (Un énorme Big Up à David et David, Thomas et Thomas, Maëlle, Vicky, Yves, Cynthia, Marie-Michelle, Michel, José, Yao, Elodie, Maëva et Nathalie)
Une semaine riche en découvertes, en RDV, en concerts, en visites, en bus scolaires jaunes (oui comme dans les films), en conseils, en rencontres et en Bastringues (Soirées au derniers étages du Mariott avec vue panoramique sur toute la ville)

Pour en savoir plus, découvrez ci-dessous le reportage photos de notre périple

Pour plus de détails, notre chronique est disponible sur Longueur d’Ondes.

Mais Contact Ontarois c’est avant tout des découvertes musicales. Celles d’une scène canadienne plurielle et riche et différente de la scène française. Lors de notre première journée, nous avons pu faire le tour gastronomique de la ville. Un marché central y regroupe de nombreux stands gastronomiques du monde entier. De la cuisine mexicaine à l’indienne, il n’y a qu’une pas. D’ailleurs le saviez-vous? Les grains de moutarde viennent du Canada, même ceux de Dijon ( info à placer en soirée). toujours est-il que nous avons, sur chaque stand goûté un petit échantillon de chaque produit. Un petit bout de cupcake, une cuillère de sirop d’érable, une mini tasse de thé. c’est sur ce modèle que nous allons aujourd’hui vous faire goûter la musique canadienne francophone.  Par le biais d’un petit aperçu de nos coups de coeur. bon appétit donc!

De découvertes en coups de coeur

 

  • Matiu:

Matiu contact ontarois 2018

Matiu est un artiste qui représente surement le Canada dans son ensemble. Originaire des territoires du Nord, venu s’installer dans les grandes villes, il décrit son style comme une Folk bipolaire. Issu de la communauté Mani Utenam, Matiu aborde différents sujets comme l’environnement, les difficultés de la vie dans le grand Nord, la lassitude de ses populations, mais aussi ses difficultés à trouver sa place dans le monde moderne.

Sa musique entre guitare folk et rock influencé par Neil Young, qui rappelons le est canadien!

Avec son air d’ours mal léché, c’est un artiste au grand coeur perdu dans une société qu’il ne comprend plus.

  • Jacques Jacobus:

Jacques Jacobus contact ontarois 2018Jacobus nous avait invité dans son jacuzzi il y a dix ans avec son crew de Radio Radio. 

Il débarque en solo plus en forme que jamais. Et même temps on peut le comprendre avec son premier single: « Ma vie c’est un movie ». Un morceau accompagné d’un clip en mode « retour vers le futur » des plus décalé. La force de Jacobus?

Son flow si particulier mais surtout ses paroles en chiac. On parlait de la culture francophone au Canada? Je vous présente le chiac: un savant mélange entre français et anglais le tout prononcé avec un accent acadien. En bon franco-parisien il m’a fallu un certains temps d’adaptation, mais une fois le cap passé, diable, c’est ben le fun! 

Mais ne croyez pas sur parole, découvrez par vous même son dernier clip:

  • Les Rats d’Swompe:

Les Rats d'Swompe contact ontarois 2018En formation basique ils sont trois.mais pour Contact Ontarois, les Rats d’Swompe nous ont proposer sextuor. Ainsi nous avons vu débarqué sur scène 6 bonhommes, en chemise à carreaux rouge et noir, chacun accompagné de son instrument. Pour l’histoire j’ai failli monté avec eux ayant l’exacte même chemise que tous les membres du groupes. Mais mon professionnalisme m’a arrêté.

Revenons en aux Rats des marais. C’est avec une énergie folle que le groupe aborde des tracks entre post-hardcore (pop-punk pour les néophytes) et la folk avec deux furieux qui jouent du violon et du banjo. Le son celtique-rock fait irrémédiablement penser aux Dropkick Murphys. Avec eux on a envie de fêter la Saint Patrick tous les jours.


  • Le Winston Band:

Les bastringues donnaient l’occasion de décompresser (et surtout de faire la fête) mais aussi de continuer à découvrir de nouveaux artistes. Depuis le début nous vous avons présenter des artistes jouant sur la mixité culturelle. Le Winston Band est surement la plus grande surprise de cet événement. 5-6 jeunes au look de skaters/surfers qui jouent accompagnés du trio classique batterie, guitare et basse, mais aussi avec frottoir, violon et accordéon électrique. Oui un accordéons électrique trafiqué avec un micro qui permet de faire les solos les plus improbables de tous les temps.

Leur musique oscille en le punk-rock et le folklore de la Louisiane. Un OVNI de la scène franco-canadienne à  découvrir absolument.

  • Bonus:

Il y a quelques mois nous vous avions parlé du concert de LGS à Paris.

La leader de ce groupe, Michel Benac, a passé un grande partie du séjour avec la délégation internationale. Il nous a même invité à manger une poutine dans le quartier qui l’a vu naître et voulait tous nous emmener manger chez sa mère. La convivialité et la gentillesse canadienne ne sont pas une légende.

C’est au cours d’une de nos nombreuses conversation qu’il nous a montré son premier clip. La quintessence des années 90 qui a tout pour devenir culte!

A noter que Contact Ontario a vu naître un bébé, la petite fille de michel Benac, Lily qui a attendu le dernier jour des festivals pour pointer son minois. Beaucoup de bonheur à toute cette jolie famille!

  • Post Scriptum:

Dj Unpier Contact ontarois 2018Avant de conclure, j’aimerai vous parlé de DJ Unpier. Nous l’avons vu donnant parfaitement la réplique musicale à Jacobus au court de duos  à la LMFAO.

Cet  ancien animateur culturel scolaire fait des spectacles électro hyper conviviaux avec tout un lot d’accessoires comme des laser, des glow sticks, des projections et des jouets gonflables en tout genre.

Regardez son clip et imaginez  des dizaines d’enfants se jeter sur ces frites lumineuses géantes pour jouer et danser en rythme!

 

Contact Ontarois 2018