Dragon Rapide: See The Big Picture. Quand la nostalgie des 90’s débarque d’Auvergne!

Pochette Album Dragon Rapide see the big picture 2018
 

Les années 90 reviennent en force en ce moment, et c’est non sans joie que l’univers musical de cette époque réinfluence les artistes.

 
Dans cette lignée Dragon Rapide nous offre avec leur dernier album « See The Big Picture » un revival des groupes de rock des années ou Mitterrand étaient encore président, où la Super Nintendo régnait sur le marché des jeux vidéos, ces années où l’on pouvait se faire casser son pare brise pour se faire voler son auto-radio cassettes (oui cassettes!) et où on exposait fièrement ses collections de VHS qui prenaient une place colossale. (Vous le sentez la nostalgie des 90’s hein ?)

Si vous aimez les arrangements électro,  les son de guitares propres,  les musiques sud-américaines  à la Despacito ou les télé crochets (ouh le mot de vieux) passer votre chemin.
 

Au contraire si vous aimez Nada Surf, Weezer, Smashing Pumpkins ou bien encore Pavement, alors Dragon Rapide est fait pour vous.

 

Le trio originaire de Clermont-Ferrand nous livre avec « See The Big Picture » une compilation de hits de rock garage comme on les aime. Sur les 13 titres au son de guitare saturé Dragon Rapide permet de profiter pleinement des compositions sincères, presque punk.

L’album est parfaitement équilibré.sans pistes secondaires. « Never be the same » serait peut-être l’exception qui confirme la règle. Cette reprise de Built to Spill a un son beaucoup plus sixties, plus pop, qui aurait pu être créée par les neveux des Beach Boys.

Les titres « Astoria », « Ugly Face » et « Sucker Punch » sont les trois morceaux les mieux réussis de cet LP. Entêtant, énergiques ils sont les plus représentatifs du son de Dragon Rapide.

N’hésitez plus et foncez écouter ces 37 minutes de pure rock, sans prise de tête, enregisté pour mettre en avant les chansons de manière naturelle, sans sur-arangement produit par Freemount Record qui nous a fait découvrir des petites perles comme The Marshall ou Adam Wood.


 

Brandon Flowers, David Brent « Dave » Keuning, Mark Stoermer et Ronald "Ronnie" Vannucci Jr The killers band

Le dernier album de The Killers « Wonderful Wonderful »: Intimiste et mature

Il aura fallu 5 longues années de patience pour enfin découvrir le nouvel opus de…

Last Train : Top de leurs albums coups de cœur et de gueule à l’occasion de la sortie de « Weathering » (Interview)

Loin d’être un inconnu du rock français, le quatuor Last Train sortait le 7 avril…

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *