Archive

janvier 2021

Browsing

C’est au MaMA Festival 2018 que l’on découvrait avec joie la tornade Coco Bans. La chanteuse blonde à l’énergie folle s’était avérée être l’une des plus belles découvertes de cette édition passée et avait su enflammer la Boule Noire. Au programme de cette prestation : de la pop très bien faite, de l’humour, une maîtrise totale de la scène, un charme incontestable et une tornade qui avait su embraser jusqu’au spectateur le plus réticent de l’assemblée.

Après un aussi beau moment, il paraissait évident qu’il faudrait suivre Coco Bans de près. Et pour cause la chanteuse américaine peut se targuer d’avoir un CV des plus impressionnant : elle a collaboré avec Lil Wayne, Julian Perretta, Fakear ou encore Kiddy Smile… Originaire de l’Iowa, c’est en France qu’elle pousse sa carrière de musicienne. Après le MaMA, un Printemps de Bourges 2020 (certes confiné et donc en ligne) vient confirmer l’intérêt évident que lui porte la profession. Elle ajoute du français à ses compositions et même une reprise de Noire Désir “Le Vent nous portera” à son répertoire. Son nouvel EP “Aka Major heartbrek : the beginnning” est disponible à compter du 22 janvier. Parmi les six très beaux titres qui le composent, on découvre avec plaisir une pépite : “Being Brave is Stupid” en featuring avec Von Pourquery.


Being Brave is Stupid : une pépite entre pop et chanson

Le rap avait souvent utilisé ce registre : une voix féminine enivrante, un refrain doux et sophistiqué porté par des lyrics chanté par un rappeur au ton grave. “Stan” d’Eminem à ce titre est aujourd’hui un morceau culte. Oui mais pourquoi se contenter du rap pour jouer de cette corde et pourquoi la voix féminine serait-elle la moins présente du titre ? Coco Bans casse ici les clichés en habitant de bout en bout ce nouveau titre à la mélodie forte et au refrain construit, travaillé et accessible à tous. Et puis, il existe bien des façon de parler sur un morceau. Gainsbourg en avait adopté une forme sensuel naviguant entre chant et phrasé. Avec une voix posée, grave et magnétique Von Pourquery lui emprunte ce registre pour mieux se l’approprier. Il répond ainsi à Coco Bans qui sublime un riff aérien et signe ici avec douceur une oeuvre majeure qui semble tout droit sortie d’une rêve. Prête aux expériences variées, la chanteuse ose et innove : des enregistrements ambiants d’un site chantier de construction, des guitares acoustiques et même une impro d’enfant au glockenspiel viennent sublimer le morceau avec délicatesse et discrétion.

Quant à l’histoire de sa création, le titre a été écrit au cours d’une nuit d’insomnie. Après avoir regardé quelques Ted talk sur l’infidélité, la chanteuse a une vision : celle d’une femme seule dans les restes d’une ville dévastée par la guerre. Elle doit choisir : rester et tenter de réparer les dégâts ou fuir. Voilà une métaphore qui pourrait bien parler à plus d’une personne : ruines sentimentales, ruines professionnelles, ruines d’une santé mentale qui se perd. 2020 n’aura laissé sur sur sillage que des ruines qu’il faudra ou non reconstruire. La plus belle manière de faire ces choix se fera toujours en musique. En voilà une jolie preuve.


“AF” : French Cowboy and the One s’apprêtent à sortir un grand album

 Le duo que forme Frederico Pellegrini et Eric Pifeteau, deux ex membres du groupe de…

6 musiciennes à découvrir de toute urgence !

Aujourd’hui, en 2018, il est de bon ton de parler des femmes, de leurs rôles…

mama festival 2018

MaMA Festival 2018: déambullations en musique (Retour sur 3 jours de découvertes que vous devez écouter!)

[list1][/list1] Du 17 au 19 octobre 2018, le MaMa festival investissait les salles du quartier…

les victoires de la musique 2021 nouveau trophéeLe 11 janvier 2021, les Victoires de la Musique annonçaient enfin leurs nommés. Drôle d’année, nous direz-vous pour marquer les esprits en musique avec l’arrêt quasiment complet des concerts. Pourtant, la musique, elle n’a jamais été aussi importante qu’au cours de cette période particulièrement difficile. Elle aura peuplé nos moments de détresse durant le confinement, aura comme toujours été notre meilleure amie, se sera déclinée en streaming (lui valant d’ailleurs une nouvelle catégorie durant la cérémonie qui nous intéresse) mais aussi en vinyles et albums dématérialisés ou non et même en vidéos lives sur nos outils numériques.

Pour palier à l’absence de concerts et exceptionnellement cette année, les Victoires de la Musique renoncent aux récompenses lives dont la catégorie Révélation Live. Pour la remplacer s’ajoutent les catégories Révélation Féminine et Masculine. Une perception certes, qui ne colle pas à l’esprit libertaire de 2020 et son envie de casser les codes du genre pour être plus accueillant et bienveillant pour chacun.e, mais qui a surtout pour but de récompenser malgré tout un maximum d’artistes. Et avec une année si noire pour le monde de la musique, il est d’autant plus important de pouvoir parler au plus grand nombre et d’être présent sur les chaînes de télévision pour mieux sensibiliser le public et rappeler que la musique est essentielle et toujours présente même si elle est en souffrance.

Côté nommés, on connait déjà le nom du titre le plus streamé de l’année : « Ne reviens pas » de Gradur feat Heuss l’Enfoiré qui a récolté plus de 100 millions de streams. Un nom décalé au milieu d’une sélection traditionnellement “plus sage”. Parmi les autres candidats en lisse on retrouve les révélations de l’an passé qui ont bien grandit et qui visent aujourd’hui l’un des prix les plus prestigieux des fameuses récompenses: celui d’artiste féminine de l’année. Pomme et Suzanne tenteront de repartir avec le fameux trophée. Pomme confiait lors du Festival des festivals qu’elle avaient eu espoir que 2020 soit son année et qu’elle avait vu son rêve reporté en raison de la crise actuel. Public et professionnels lui confessent ainsi qu’elle a quand même marqué les esprits et qu’elle s’inscrit aujourd’hui dans le paysage musicale et dans la durée.

Les Révélations sont l’avenir de la scène française, c’est bien vers cette catégorie qu’il faudra donc se tourner , et cette année la rédac de PopnShot espère bien voir Hervé et Yseult, tous deux nommés triompher. D’ailleurs restez connectés pour découvrir leurs interviews réalisées par la rédaction. Sans plus de suspens découvrez la liste des nominations des Victoires de la musique 2020

Et les nommés sont …

Artiste féminine :

  • Aya Nakamura
  • Pomme
  • Suzane

Artiste masculin :

  • Benjamin Biolay
  • Gaël Faye
  • Vianney

Révélation féminine :

  • Clou
  • Lous and the Yakuza
  • Yseult

Révélation masculine :

  • Hatik
  • Hervé
  • Noé Preszow

Album  :

  • « Aimé » – Julien Doré
  • « Grand Prix » – Benjamin Biolay
  • « Lundi Méchant » – Gaël Faye
  • « Mesdames » – Grand Corps Malade
  • « Paradis » – Ben Mazué

Chanson originale (vote du public) :

  • « Comment est ta peine » – Benjamin Biolay – Auteur / Compositeur : Benjamin Biolay
  • « Corps » – Yseult – Auteur / Compositrice : Yseult
  • « Facile » – Camelia Jordana – Auteure : Camelia Jordana / Compositeurs : Camelia Jordana – Renaud Rebillaud
  • « La Maison de retraite » – Michel Jonasz – Auteur / Compositeur : Michel Jonasz
  • « Mais je t’aime » Grand Corps Malade & Camille Lellouche – Auteurs : Grand Corps Malade & Camille Lellouche / Compositrice : Camille Lellouche

Création audiovisuelle :

  • « Goliath » – Woodkid – Réalisateur : Woodkid
  • « La vita nueva » – Christine and the Queens – Réalisateur : Colin Solal Cardo
  • « Nous » – Julien Doré – Réalisateur : Brice VDH

Qu’est-ce que l’essentiel ? 20 artistes débattent autours de ce mot qui a marqué 2020

Un mot : essentiel, a beaucoup occupé l’espace médiatique et politique depuis le début de…

Victoires de la musique 2020 avec la selection des révélations : Hoshi, Suzane, Maelle, Pomme, Aloise Sauvage et Malik Djoudji

Victoires de la Musique 2020 : Liste des nommés et debrief sur les révélations de l’année ! (Reportage)

Lundi 13 janvier l’attente touchait à sa fin ! Les Victoires de la Musique avaient…

Le béaba du bon journaliste en festival, tout pour du contenu : Le cas Vianney

  Agent Pop & Shot, votre mission si vous l’acceptez : avoir une dédicace de…

Bon on ne va pas insister sur l’année 2020. C’était une année pourrie, presque sans concerts, sans festivals, avec des sorties cinéma repoussées, des intermittents en PLS et j’en passe. Mais il y a quand même eu du bon et surtout des sorties d’albums marquants. La rédaction de Pop & Shot c’est concerté et vous a sélectionné les meilleurs LPs parus durant cette période. Ce top albums 2020 n’est pas classement et bien sûr n’engage bien sûr que notre bon goût. N’hésitez pas à participer en mettant le votre en commentaire 😉 .

Bonne Année 2021 à tous !

Niandra lades – you drive my mind

Niandra lades - you drive my mind top album 2020temps calme- circuit

temps calme- circuit top album 2020the wash – just enough pleasure to rememberthe wash - just enough pleasure to remember top album 2020duo- duo

 duo- duo top album 2020Agnes obel – myopiaAgnes obel - myopia top album 2020morrissey – i am not a dog on a chainmorrissey - i am not a dog on a chain top album 2020süeür – süeürsüeür - süeür top album 2020 top album 2020gerry cinnamon – the bonnygerry cinnamon - the bonny top album 2020kevin morby – sundownerkevin morby - sundowner top album 2020sick sad world music- anti covid volume 1  sick sad world music- anti covid volume 1  top album 2020Arctic Monkeys – Live At The Royal Albert HallArctic Monkeys - Live At The Royal Albert Hall top album 2020
Lady Bird – Brainwash Machine SettingLadybird - Brainwash Machine Setting top album 2020Sports Team – Deep Down HappySports Team - Deep Down Happy top album 2020The Strokes – The New AbnormalThe Strokes - The New Abnormal top album 2020Ozzy Osbourne – Ordinary ManOzzy Osbourne - Ordinary Man top album 2020
Fontaine D.C. – A Hero’s DeathFontaine D.C. - A Hero's Death top album 2020
Twisted Wheel – Satisfying The RitualTwisted Wheel - Satisfying The Ritual top album 2020
Tame Impala – The Slow RushTame Impala - The Slow Rush top album 2020
Yungblud – WeirdYungblud - Weird top album 2020
Liam Gallagher – MTV Unplugged Live At Hull City HallLiam Gallagher - MTV Unplugged Live At Hull City Hall top album 2020RUN THE JEWELS – RTJ 4RUN THE JEWELS – RTJ4 top album 2020THURSTON MOORE – By the FireTHURSTON MOORE – By the Fire top album 2020ROGER & BRIAN ENO – Mixing ColorsROGER & BRIAN ENO – Mixing Colors top album 2020RODOLPHE BURGER – EnvironsRODOLPHE BURGER - Environs top album 2020BOB DYLAN – Rough and Rowdy WaysBOB DYLAN – Rough and Rowdy Ways top album 2020FRENCH COWBOY – AFFRENCH COWBOY - AF top album 2020

KID CUDI – Man on the Moon 3KID CUDI – Man on the Moon 3 top album 2020OCTOBER DRIFT – Forever WatheverOCTOBER DRIFT – Forever Whatever top album 2020LUCIO BUKOWSKI – Hôtel sans étoilesLUCIO BUKOWSKI – Hôtel sans étoiles top album 2020Idles – Ultra MonoIdles - Ultra Mono top album 2020Fiona apple – Fetch the Bolt CuttersFiona apple - Fetch the Bolt Cutters top album 2020The Lemon Twigs – Songs for the general publicThe Lemon Twigs - Songs for the general public top album 2020

King Krule – Man Alive! (XL Recordings)King Krule Man Alive! (XL Recordings) top album 2020Protomartyr – Ultimate Success TodayProtomartyr - Ultimate Success Today top album 2020Michael Kiwanuka – KiwanukaMichael Kiwanuka - Kiwanuka top album 2020Paul McCartney – McCartney IIIPaul McCartney - McCartney III top album 2020

Merci à Julia, Léonard et Louis pour votre participation à l’élaboration de ce top album 2020 !


meilleurs clips

Top 40 des meilleurs clips de la décennie (2010 – 2019)

En ce début d’année j’ai décidé de faire une sélection des clips qui m’ont marqué…

Nos 100 meilleurs albums de la décennie

  Le voici, le voilà, notre classement des meilleurs albums de la décennie ! Après…

Nos 25 meilleurs albums de l’année 2019

    2019 se termine à peine que nous avons déjà établi notre liste des…