Les films à voir en salles cet automne 2016

Septembre… La rentrée des classes…Malgré l’été indien espéré, l’automne finira bien par arriver. Quoi de mieux pour se réchauffer et éviter la dépression saisonnière que de se réfugier devant une toile ? Petite sélection non exhaustive et totalement subjective.

La suite du retour de la vengeance….

Rings

De F. Javier Gutiérez
Sortie le 30 novembre 2016

Condamnée à mourir dans sept jours après avoir vu la fameuse vidéo de Samara (autres temps, autres mœurs, on est passé de la VHS maudite au lien URL, ce qu’on gagne en modernité, peut être qu’on le perd en iconisation), une jeune femme, aidée de son petit ami, mène l’enquête. Elle découvre alors qu’il y a « un film dans le film » et que le mystère de Samara est peut être plus complexe qu’on ne pouvait le penser…

Après Ring 1 et 2, porté par Naomi Watts au cours des années 2000, en pleine mode des remakes de films fantastiques asiatiques, place au troisième opus US. Au Japon, on en est au 6ème opus, si on excepte le crossover de cet été avec … le fantôme de The Grudge ! (En ces temps de Batman Vs Superman, peut-on vraiment jeter la pierre à ce projet?!). Au casting, une jeune inconnue italienne du nom de Matilda Lutz (qui traverse l’Atlantique pour l’occasion), Alex Roe ( le minet de La 5ème vague), Vincent d’Onofrio (pour un rôle, on l’espère plus conséquent que dans Sinister même s’il faut bien avoir de quoi payer les impôts- Daredevil, Full Metal Jacket), Johnny Galecki ( The Big Bang Theory) ou bien encore Aimee Teegarden ( éternelle Julie Taylor de Friday Night Lights) Si le coup du film dans le film peut sembler être un peu trop gros (à quoi bon toujours vouloir tout expliciter?), gageons que le film saura faire son œuvre et distillera quelques séquences frissonnantes qui seront de saison en cette fin d’année ….

Celui qu’on attendait pas…

Blair Witch

D’ Adam Wingard
Sortie le 21 septembre 2016

Un groupe d’amis s’aventure dans la foret des Black Hills afin de trouver des réponses concernant la mystérieuse disparition de la sœur de l’un d’entre eux une vingtaine d’années auparavant et qui pourrait être liée à la légende de la fameuse Sorcière de Blair… Si tant est que ce soit vraiment une légende…

Les deux premières lignes peuvent vraiment sonner comme étant quelconques et totalement interchangeables pour pitcher n’importe quel film de genre se passant dans une foret. Et force est de constater que depuis la sortie du premier opus en 1998, il y en a eu quelques uns, la plupart ne parvenant pas à réediter l’exploit du succès du film de Myrik et Sanchez… Force est de constater que s’il a bien vieilli, à son époque, le film grâce à sa campagne utilisant un instrument étrange du nom d’Internet avait su créer le buzz et la surprise. Presque deux décennies plus tard, le nouvel opus du prometteur Adam Wingard ( You’re next, The Guest et futur réalisateur des remakes de Death Note et J’ai rencontré le diable) a su réitérer l’exploit de surprendre son monde. En effet, il y a quelques semaines, dans la lignée du tour de force de 10 Cloverfield Lane(tourné sous un titre de production factice pour ne pas attirer les médias sur la sortie d’une plus ou moins suite à Cloverfield) il fut révélé que derrière son projet « The Woods », dernier petit film de genre avant de rejoindre de plus grosses productions hollywoodiennes, se cachait ni plus ni moins que le reboot/sequel (genre bâtard mais très à la mode en ce moment) du Projet Blair Witch ! Saga qui fut tué dans l’œuf dès la sortie précipitée du numéro 2 pour surfer sur l’immense succès du premier opus et qui avait unanimement déçu (pour rester mesuré) . Porté par un casting de tetes relativement inconnues au bataillon (James Allen McCune, le personnage principal, a fait le second rôle dans une dizaine d’épisodes de The Walking Dead et Shameless , Valorie Curry a joué le personnage tete à claques d’Emma Hill dans l’horripilant The Following pendant deux saisons), rien n’a fuité de la véritable histoire du métrage de Wingard… Le réalisateur va t-il s’envoler vers les sirènes des grosses productions hollywoodiennes sur un échec ou une réussite ? Verdict à la fin du mois….

Les sentiers de la rédemption ??

Tu ne tueras point

De Mel Gibson
Sortie le 9 novembre 2016

L’histoire vraie de l’objecteur de conscience Desmond T. Doss, décoré de la Medal of Honor pour son rôle dans la Campagne du Pacifique pendant la Seconde Guerre Mondiale, qui refusa de faire acte de violence tout au long de la guerre et sauva plusieurs dizaines de vie en tant qu’infirmer tout au long du conflit.

Sonnez trompettes et tambours ! Mel Gibson est de retour à la réalisation. Force est de constater qu’il n’a pas été épargné par la controverse ces dernières années ( conduite en état d’ébriété, propos antisémites) et que ses tentatives de retour sur le devant de la scène n’ont pas connu le succès espéré ( son rôle poignant dans Le complexe du castor l’a été dans un film n’ayant eu qu’un succès d’estime et ses rôles de méchants dans la suite de Expendables ou Machete étaient trop peu consistants pour vraiment apprécier le talent de l’Australien à sa juste mesure ). C’est pourquoi l’éternel Martin Riggs a probablement décidé de repasser par la case ou son talent a pu le mieux s’exprimer ces dernières années ( Braveheart, Apocalypto). Oublié la polémique de La Passion du Christ, Mel Gibson joue la prudence avec une machine à Oscars calibré pour que sa traversée du désert puisse prendre fin le plus rapidement possible. Gageons que la reconstitution sera de première qualité et la prestation d’Andrew Garfield (très heureux de ne plus avoir à jouer le Spiderman lycéen trentenaire) commence déjà à buzzer… Un biopic sur un personnage déterminé et allant au bout de ses convictions en des temps troublés… Même si on sera probablement dans les charentaises du film à Oscars américain, en ces temps compliqués, cela peut toujours être rassurant de voir les portraits de personnes qui n’abandonnent pas….

Le buzz qui monte, qui monte….

Don’t breathe – La maison des ténèbres

De Fede Alvarez
Sortie le 5 octobre 2016

Sentant le coup parfait, trois jeunes gens entreprennent de cambrioler la maison d’un vieil aveugle. Rien ne se passera comme prévu…

Trois ans après le controversé Evil Dead ( Pour/Contre ? Mieux ou moins bien que l’original ? Bon film en soi ou pas ? Les débats continuent encore à l’heure actuelle), Fede Alvarez s’attaque à son deuxième long métrage embarquant avec lui Jane Levy, déjà actrice principale de sa précédente pellicule ( cela tombe bien, elle n’avait quasi rien fait depuis le remake du légendaire film de Sam Raimi) et Stephen Lang (Avatar), une « gueule » de cinéma comme on en fait pratiquement plus pour jouer le fameux « Aveugle »…
Aux Etats Unis, le buzz monte et on commence à dire que ce serait un des meilleurs films d’horreur de ces vingt dernières années… On peut toujours douter de ce genre de buzz, de plus en plus alimenté par les studios( d’ailleurs le Evil Dead d’Alvarez n’avait-il pas en gros sur son affiche un prétentieux « le film d’horreur le plus terrifiant que vous n’ayez jamais vu » ?), mais c’est la rentrée et on peut toujours s’abandonner à rêver, au moins, d’un bon petit film de genre, efficace de bout en bout et maîtrisé. C’est que Occulus commence à dater quand même (et que Green Room faiblissait légèrement sur la toute fin)…

Le Marvel/DC du moment

Doctor Strange

De Scott Derrickson
Sortie le 26 octobre 2016

Talentueux neurochirurgien, Stephen Strange change totalement de vie après un tragique accident de voiture l’empêchant d’exercer de nouveau. Initié aux arts mystiques, il va depuis son sanctuaire de Greenwich Village veiller sur le monde d’une façon bien différente des Avengers, Spiderman et consorts…

Oui, encore un. Encore un Marvel/DC. Après Ant Man, Deadpool, Suicide Squad, adaptations de personnages dont le grand public n’avait (a priori) jamais entendu parler mais qu’on lui a imposé au travers d’omniprésentes campagnes marketing, voilà que Marvel débarque avec un Doctor Strange ou il serait question de ….magie ?! Non, ne fuyez pas. Non, ils ne raclent pas les fonds de tiroirs. Enfin… Pas cette fois. Avec Doctor Strange, Marvel pourrait bien, pour la première fois depuis Iron Man premier du nom (parce qu’il était le premier film du Marvel Cinematic Universe, ceci expliquant cela), proposer un spectacle sortant des sentiers battus. Un réalisateur qui est tout sauf un yes man et bien plus qu’un habile faiseur ( L’exorcisme d’Emily Rose, Sinister, Délivrez nous du mal) . Un casting de malade avec Benedict Cumberbatch ( Sherlock), Chiwetel Ejiofor (12 years a slave), Tilda Swinton ( Michael Clayton), Mads Mikkelsen (la série Hannibal) ou bien encore Rachel Mc Adams ( la saison 2 de True Detective). Une ambiance pleine de mysticisme et de magie qui change des effets pyrotechniques à foison qui font parfois office de scénario (même si d’explosions, il devrait bien y en avoir, d’une façon ou d’une autre). Bref, si on ne peut pas vraiment échapper aux films de super héros en ce moment, qu’ils viennent de DC ou de Marvel, pourquoi ne pas succomber à celui qui a tout pour être le plus original du lot ? Sinon, il y aura prochainement un troisième Thor ou bien un énième nouveau Spiderman… C’est au choix.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *