Tag

Klara Keller

Browsing
Bang – Klara Keller (2022)

Le 11 novembre dernier sortait en France, le nouveau « mini-album » de Klara Keller, Bang. Deux ans après la sortie de Hjärtansfröjd, la jeune suédoise revient avec un EP, cette fois-ci en anglais, mélancolique et pourtant stroboscopique dans l’âme. 

Klara in Paris

Bang, pour être tout à fait exact, est sorti le 23 septembre dernier dans le monde. Et pourtant, en France, il a fallu attendre ce vendredi 11 novembre pour l’avoir enfin dans nos oreilles, entre nos mains et sur nos plateformes d’écoute. Drôle d’occurence puisque depuis maintenant un an, Klara Keller s’est installée dans la ville lumière.

C’est même ce nouveau départ qui a inspiré le premier single de Bang, « Sad Thinking of You ».  En collaborant avec de nouvelles rencontres, Robin Coudert et Thomas Hedlund de Phoenix, Klara Keller écrit ce titre ambivalent ; bien qu’heureuse d’avoir débuté cette nouvelle expérience, elle garde cette mélancolie de sa Suède natale, de sa vie passée. À travers un clip aux allures rétro (sans oublier le synthé), on voit Klara Keller déambuler entre la Statue de la Liberté (celle du Pont Grenelle) et la Tour Eiffel (pas celle de Las Vegas), utilisant un coquillage comme GPS et téléphone. De ce court clip ressort déjà tout l’univers rêveur, accueillant et mélancolique de la jeune artiste.

Un mini album aux saveurs vintage

Inspirée par des artistes comme Patti Smith, Björk ou M. I. A. Klara Keller conserve dans sa musique cette atmosphère un peu vintage et à fleur de peau. L’album oscille entre des morceaux « upbeat » (« I Could Never Give It To You ») et des morceaux plus calmes, plus réflectifs (« Hard Rock Café », « Lucky Luke »), mais encore l’excellent « Wheel of Fortune », probablement le morceau le plus rock de l’EP, qui nous plonge directement dans un mood 70s assumé.

 

Comme mentionné plus tôt, Klara Keller est suédoise et Bang est son deuxième EP. Le premier, Hjärtansfröjd, (qui en français se traduirait par quelque chose comme  » les plaisirs du cœur ») a été composé uniquement en suédois et a d’ailleurs été salué par la critique ; elle a été nominée pour « Meilleur album » et « Révélation de l’année » par les Swedish Grammy Awards, entre autres. Bang est donc son premier travail en anglais. C’est déjà très prometteur.

Klara Keller jouera à Paris le 8 décembre prochain. À l’heure de la rédaction, aucune information sur le lieu n’a été donnée, alors gardez l’oeil ouvert et l’oreille attentive pour Klara Keller.

Klara Keller par Juana Wein

Sorry Anywhere but here

Sorry : « Le genre que l’on joue n’est pas propice aux chansons joyeuses. »‘ (Interview)

Le 7 octobre 2022, l’excellence vertigineuse de Sorry est de retour avec un nouvel album…

Sélection de coups de coeur musique pour passer un bel automne (et les concerts à voir)

Sinead O’Brien : rock électrique Deux notes de guitare qui se répètent, la voix qui…

Surrender de Maggie Rogers : un album frénétique aux sonorités 90s

Trois ans après la sortie de Heard It in a Past Life (2019), la chanteuse américaine…