Tag

electro

Browsing
ANANDA 2020
Processed with VSCO with g3 preset

Artiste accompli et multi-facettes, Ananda vous invite à avancer et rester créatif malgré tout. Et mine de rien, en cette période exceptionnelle alors qu’un premier concert à la Laiterie de Strasbourg a prouvé par l’image combien rassemblement musical et distanciation sociale vont mal ensemble, le message de “Carry on” paraît plus pertinent que jamais.

Il faut dire que le confinement a permis à l’artiste d’être particulièrement prolifique : ce nouveau titre a été enregistré et mixé dans son studio aménagé dans son grenier ( voilà une installation fort pratique par les temps qui courent) . Co-mixé avec Tom Plé et masterisé par Alex Gopher, il s’appuie sur un électro qualitatif, moderne, bien écrit, envoûtant et aérien. Difficile de ne pas s’arrêter sur ce morceau qui invite tant à danser qu’à l’introspection et au refrain incroyablement accrocheur.  Ananda a l’esthétique de l’art moderne, lorsque clip et morceau s’additionnent, le résultat pourrait bien trouver sa place dans les plus grands musées du Monde, du centre Pompidou au Moma de New-York. L’art comme méthode d’expression pour dévoiler un cheminement personnel alors que le Monde s’est effrité ? C’est une piste de réponse (bienvenue) que nous propose ici Ananda.

Entièrement indépendant, il profite d’une incroyable capacité à se renouveler. Un tour d’écoute de ses précédentes pépites suffit à prouver de façon indéniable l’incroyable talent qui habite cet homme à la voix aussi grave qu’apaisante. Le titre “Daddy”, magnifique promenade pop folk sortie en 2015, vaut toujours le détour et devrait enchanter votre oreille.

La musique n’est pas statique, elle se renouvelle et est le miroir de nos sentiments. Les artistes en sont les traducteurs. Ananda l’a bien compris. Il sortira d’ailleurs un nouvel album à l’automne 2020 au cour duquel il questionnera notre rapport au temps et à l’environnement. Qu’il est bon de rester en perpétuel questionnement.


Découvrez le clip de “Carry On”


Bonus (re) découvrez le titre “Daddy” d’Ananda

 


extrait du clip chance de magenta et vendredi sur mer

Qu’est-ce que l’essentiel ? Magenta répond à nos questions

Alors que la France sortait doucement de deux longs mois de confinement, nous avons posé…

3 artistes folk / rock français qui sentent bon l’Amérique fantasmée

Qui a dit que seule l’Amérique était capable de produire des musiciens aux voix aussi…

KosmoSuna: “Internet peut créer quelque chose de beau, on y trouve des communautés fortes” (Interview)

Attention, coup de coeur, découverts au Crossroads Festival de Roubaix 2019, KosmoSuna débarquent avec un…

 

Inasound festival

Les 8 et 9 décembre 2018, le rendez-vous est donné pour la première fois au Palais Brongniart! Sous l’égide du grand Jean-Michel Jarre qui fêtera ses 50 ans de carrière en novembre, l’évènement rassemblera tous les acteurs de cette scène de l’innovation au numérique en passant par le son.

Créateurs, clubbeurs, artistes, médias, fabricants, starts-up, tout ce beau monde sera de la partie. De quoi défendre les belles couleurs de cette scène à part deux jours durant. Pour ce qui est des activités en plus des concerts, le festival promet des DJ sets, live machines, de l’art numérique, des productions audiovisuelles, de la mode, du gaming, de la cuisine, de la photographie, des sports, de l’humour. Bref tout un programme pour un festival entier.

 

[divider style=”solid” color=”#eeeeee” width=”1px”]

Un programme complet!

Côté artistes, c’est du très lourd qui attend les festivaliers puisque sont déjà programmés  Kiddy Smile, NSDOS, Matt Black, la moitié de Air aka Jean-Benoît Dunckel, Clozee, Erol Alkan, Kiasmos, Sara Zinger, The Supermen Lovers …

Jean-Michel Jarre ne sera pas en retrait puisqu’il profitera d’une exposition photos connectées pour parler de la culture électro via une application dédiée.

Il vous en faut plus? Voilà qui tombe bien puisque des master class sont aussi programmées. La parole sera en effet donnée aux animateurs-Dj électros des radios qui font vivre le genre. Ils dévoileront les coulisses de leur métiers. Une deuxième masterclass permettra de parler de la place occupée par la musique électro dans le paysage radiophonique français. L’icone Laurent Garnier présentera également sa propre master class.

Pas besoin de laisser les enfants à la maison, une partie du festival leur est également consacré. Au programme: ateliers de créations sonores et atelier d’initiation GRM Tools occuperont les petites têtes blondes pendant que vous pourrez tranquillement festoyer comme il se doit.

Oui c’est super mais je pourrai aussi faire du shopping et manger un bout parce que c’est sympa aussi? Me demanderez-vous. Et bien oui en plus d’un espace fooding, une place des marché fera la part belle aux créateurs et une boutique mettra en avant la culture électronique. De quoi revenir les bras pleins!

Palais Brongniart
Le Palais Brongniart, lieu du festival

Pour vous procurer vos places et pour plus d’informations sur cet évènement tout simplement immanquable, rendez-vous sur le site de l’INASOUND.