Author

Julia Escudero

Browsing

Edgär concert 2019 Supersonic

Vous ne connaissez pas encore Edgär ? Grossière erreur! Le groupe de pop française s’était fait remarqué en temps qu’Inouï au Printemps de Bourges 2018 où il présentait son EP “Persona”. Une pépite sublime de bout en bout. Cinq titres parfaitement harmonieux y figuraient donnant ainsi à la pop française un visage moderne et aérien.

Parmi eux, le single “Two Trees”, un classique instantané entre douceur et arrangements entraînants. “The Paintor”, second morceau de l’album n’était pourtant pas à mettre de côté grâce à une mélodie bien sentie qui donnait envie de bouger son popotin. Si vous ne me croyez pas, 1,8 millions d’écoutes sur Spotify devraient prouver mon propos. Parmi ses sources d’inspiration Edgär cite volontiers Air, Alb et Alt-J auquels il emprunte le meilleur tout en y ajoutant sa touche personelle. Mais puisqu’un morceau vaut souvent mieux que mille mots, le groupe qui officie depuis 2015 propose de découvrir le clip de son nouveau single “Heaven Tricks” également présent dans la section premix de son EP. Un voyage poétique qui met en image la vie et une variété de protagonistes aux côtés d’un distributeur de boissons entièrement rempli de bouteilles d’eau. A découvrir sans plus attendre ici:

Maintenant que vous voilà forcément convaincus sachez qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. En effet, Edgär s’offrira un concert au Supersonic de Paris le 18 mars 2019. La salle la plus rock de la capitale, ses jolies briques, ses bons hot dogs et ses bières à petit prix les accueillera dès 20 heures. Il faudra absolument y être. Pas d’excuses qui plus est puisque, magie du Supersonic, l’entrée de la soirée sera gratuite.

Pour les accompagner Genoux Vener ouvriront les hostilités. On s’y voit autour d’une pinte fraîche? (l’abus d’alcool est dangereux blablabla….)

Personne ne regarde Riverdale pour sa crédibilité. C’est un fait avéré comme se fut la cas avant pour cette petite perle qu’étais “Sunset Beach”, ses bijoux hantés, ses jumeaux maléfiques et ses ex que l’on croyait mortes et qui s’enferment dans les chiottes le jour de votre mariage. Si la série d’Aaaron Spelling était un coup de cœur blindé de moment illogiques et barrés, “Pretty Little Liars” et son incroyable je m’en foutisme face à sa ligne temporelle avait aussi laissé un vide au moment de son incroyablement improbable final. Un vide qui ne demandait qu’à être comblé par une série elle aussi capable du meilleur comme du pire. Mais surtout de bons gros moments tellement incohérents qu’il vous font sauter de votre canapé pour crier “hein? sérieux”. Riverdale est truffé de ces pépites. Top non exhaustif des moments préférés de la rédaction.

Attention cet article contient des spoilers des saison 1 à 3 ! (Il a néanmoins été réalisé avec beaucoup d’amour pour cette série. C’est beaucoup plus drôle quand ça n’a pas de sens)

L’after du suicide de Cheryl Blossom

A la fin de la saison 1, Cheryl Blossom, meilleur personnage de “Riverdale” et de loin pourtant le plus sous-exploité est au bout du rouleau ! Son jumeau a été assassiné qui plus est par son père et ce dans le plus grand des calmes. Sa mère est une vipère qui cherche toujours à la contrôler. Plus rien de positif ne semble pouvoir lui arriver. Elle décide donc d’en finir avec la vie en se jetant dans la rivière glacée qui traverse Riverdale, celle-là même qui fut le lieu de ses derniers échanges avec son frère. Oui mais Archie, toujours prêt à montrer son torse musclé intervient juste à temps et ne craignant pas le froid saute dans la rivière gelée. Jusque là, c’est gros mais ça passe. Suite à cette tentative de suicide, il faut s’occuper de cette pauvre Cheryl qui à priori n’a toujours aucune raison de vivre. Et bien la bande trouve ça tout à fait normal de la poser avec un chocolat chaud près du feu de cheminée de Veronica. Un petit tacle d’Hermione,  qui se demande ce que la fille Blossom fait ici et Ronnie promet de la dégager bien vite. Pendant ce lapse de temps, le crew prend-il le temps de la consoler ? De s’assurer qu’elle n’attentera pas à sa vie plus tard? Que nenni, déjà elle a un plaid sur le dos et elle boit un chocolat chaud, que lui faut-il de plus?  C’est ce que préconisent les associations qui luttent contre le suicide non?

Cheryl et Toni Riverdale

Les jumeaux incestueux de Polly et leurs implications

Qui a tué Jason Blossom ? C’est la question qui tient en haleine les spectateurs durant toute la saison 1. Les révélations sont nombreuses au cour de cette dernière. Parmi elle on découvre que Polly, la sœur de Betty est enceinte de Jason. Elle attend des jumeaux. Oui mais on apprend également qu’en réalité Polly et Jason étaient cousins. L’inceste ne semble pas poser problème puisque la famille Blossom se met à appeler Betty “cousine” et “ma nièce” tranquillement. Et les risques pour les bébés ? La gêne du plus grand tabou sociétale qui soit ? Non pas de soucis, on va élever nos jumeaux normalement.

Riverdale netflix 2019

La veste de Jughead

Saison 2, Jughead est devenu un Serpent. Pour ceux qui ne suivent pas c’est le nom d’un gang. Dans la saison 1, un gang plutôt craignos et effrayant aux allures de bykers. Dès la saison 2 on dirait plutôt les enfants perdus de Peter Pan qui se plaignent constamment d’être marginalisés et qui auraient placé à leur tête comme grand gourou le tueur de Scream, Billy Loomis ( spoiler alert mais si tu n’a toujours pas vu Scream en 2019, honte sur toi). On sent bien l’envie de faire une métaphore entre les serpents, le Southside et les discriminations en tous genres, ça va on a compris le sous-texte, mais c’est quand même un gang dans les faits. Toujours est-il que Jughead et ses serpents intègrent Riverdale high et qu’il est bien sûr impossible pour eux de lâcher leurs blousons, été comme hiver, parce que sinon on ne sait pas trop s’ils en sont ou pas. Tout est dans l’apparence. Le proviseur étonné par ce choix vestimentaires demande d’enlever dans l’enceinte du lycée les signes d’appartenance aux… aux gangs en fait. Genre gangs assimilés au trafique de drogues, meurtres et autre joyeuseté. S’en suit un bras de fer entre le jeune leader des serpents et son principale. Tout le monde estimant qu’il lutte pour la justice. Celle qui consiste à pratiquer une activité illégale et d’en porter les couleurs dans UN LYCEE. Perso, je n’avais pas mis mon lycée à feu et à sang quand on m’avait demander d’arrêter les jeans troués mais bon autre ville autre mœurs.

Jughead Riverdale Netflix Serpents

Le merch des Serpents

En parlant des blousons des serpents, le gang a plus de marchandising qu’un concert de Madonna. Ton blouson on peut même te le faire en rouge si tu veux. Badge, totbag, affiche I AM A SERPENT? Y’a qu’à demander apparemment.

La milice d’Archie

La menace de la saison 2, c’est la cagoule noire. Nom auto-donné qui fait flippé. Presque autant que s’il s’était appelé le bob rouge j’ai envie de dire. Faute de goût grave! Bref, traumatisé par sa rencontre avec the Black Hood en Vo qui a presque failli tué son père, notre héro décide de combattre cette terrifiante menace et crée une milice, le cercle rouge qui comme les serpents a même son merch crée par Ronnie elle-même. Cette milice qui a le comportement des jeunesses Hitlérienne, uniformes communs, beaux gosses identiques et sorties cassages de gueules pour se détendre, est un nouveau prétexte pour mettre à l’écran un tas de faux ado gavés de testostérones toujours à moitié dévêtus. Si ça vous évoque Twilight et la bande de Jacob le loup-garou, c’est bien normal…

Le nom Poppa Poutine – for real?

La saison 2 est l’occasion de rencontrer le petit monde d’Hiram Lodge, le papa de Veronica.  Tout juste sorti de prison, notre grand méchant préféré décide de reprendre ses activités illégales histoire de remettre sa vie dans le droit chemin. Et voilà que pour se faire, il côtoie à nouveau ses amis mafieux notamment à l’occasion d’une soirée poker  organisée chez Pop’s. Si vous trouviez que les serpents comme nom de gang c’était moyen, vous trouverez un charme certain au nouveau grand vilain mafieux se fait appeler Poppa Poutine. Et pour rappeler qu’il est méchant, il n’hésite pas à envoyer chier Pop lui-même en lui disant que sa poutine est dégueulasse. Vraiment.

Hiram Lodge Poppa Poutine

Le jumeau maléfique

Les jumeaux maléfiques, voilà un grand thème de soaps qui ont toujours su amuser un public amateur. Si la série qui nous intéresse n’est pas un soap, elle a néanmoins le mérite d’oser ressortir le coup du frère identique, celui de Clifford Blossom, inconnu par sa propre nièce. Il débarque suite à la mort de son frère et fait une entrée fracassante face à une Cheryl qui en tombe dans les pommes comme dans les dessins-animés. Plus diabolique que son frère? Pas vraiment mais au moins tout autant. L’acteur manquait-il à l’équipe?

Riverdale netflix 2019

Les parents presque mariés au lycée

La saison 3 désireuse de proposer de nouvelles idées n’a pas lésiné sur les moyens. Après un épisode musical où Carrie a été humilié et transformé en épisode de Glee c’est au tour des parents d’avoir la part belle et ce sous forme d’épisode flash back. Les jeunes acteurs en profitent donc pour interpréter leurs parents ceux du même sexe qu’eux hein. Si beaucoup de choses peuvent déranger au cour de l’épisode, à commencer par le non mystère alors dévoilé bien que royalement teasé, c’est un point tout particulier qui retient l’attention. En effet, qu’importe le caractère des parents supposés être adolescents, tous ou presque sont déjà quasiment mariés à leurs futurs conjoints. Les rencontres en fac, les amourettes, la vie après les 16 ans? Qu’est ce donc? Apparemment quand on aime c’est forcément pour la vie…

Le retour de Betty au couvent des sœurs de la miséricorde

Polly y avait fait un tour prouvant au parent que ce couvent/ prison ne faisait rien de bon aux enfants que l’on y laisse. De même le passage de Cherryl dans cette institution qui se transforme en centre de conversion pour homosexuels dans ces sous-sols aurait dû mettre la puce à l’oreille quant aux véritables intentions de ce lieu. Mais à Riverdale on apprend pas de ses erreurs. Pour preuves, les jeunes bien conscients qu’un passage secret permet d’en sortir s’en échappent le temps d’un coup d’un soir avec Kevin et retournent sagement se faire convertir. Tous ces éléments et même la haine de son ainée à son égard ne suffisent pas à arrêter Alice Cooper qui y enferme à nouveau sa fille… pour son plus grand bien. Niveau retournement de situation, ça le fait, niveau cohérence d’un personnage supposé évolué point du tout. Il faut en plus ajouter qu’à ce moment là, Alice a intégré une secte: la Ferme. Ce n’est pourtant à ses bons soins qu’elle confie sa fille. Le plan d’études de sa fille oui, sa fille tout court pour la protéger non. Logique.

betty cooper

Les combats clandestins d’Archie

Riverdale est blindé de clin d’œil et de références en tous genre. Alors pourquoi ne pas y inclure les combats clandestins? On pourra penser à Rocky pour la boxe, à Fight Club pour l’idée. Oui mais… vraiment en centre de détention, c’est on ne peut plus logique de faire combattre les jeunes enfermés là. Les familles ne poseront pas de questions. Et puis un ancien mafieux, grand méchant s’il en est, peut bien se hisser aux sommets du pouvoir de cette ville. Ville dans laquelle apparemment seul le Northside peut voter, puisque sinon ils prendraient peut-être un candidat qui ne les déteste pas . Non vraiment il n’y a aucun soucis.

Riverdale netflix 2019

Archie est attaqué par un ours et se teint les cheveux

Harcelé par Hiram Lodge, le père de sa belle, Archie doit vivre exilé loin de Riverdale durant la première partie de la saison 3. Hiram est partout, toujours prêt à l’arrêter. Appelé l’homme en noir pour ajouter une dose de mychtère au personnage, il se permet même le luxe d’un faux suspens sur sa véritable identité. No stress c’est résolu en deux minutes. Alors pour éviter de blesser qui que se soit, Archi trouve refuge dans les montagnes avec son chien. Lors d’une agréable promenade, le voilà attaqué par un ours. Une nouvelle occasion de se mettre torse nu et de se dire que sky is the limit quand il s’agit de cette série. Bonus spécial que le héro roux que tout le monde appelle pépouze “Red” parce que c’est pas discriminant apparemment de se moquer d’un trait physique, décide de passer au brun pour être incognito. Oui au brun, parce que quand vous changez de couleur de cheveux et que vous retrouvez vos collègues/ camarades de classes/ amis le lendemain, personne ne vous reconnait c’est connu.

Veronica Lodge

Les robes de Véronica

Ok le style c’est tout le temps mais quand Betty a un pull, une écharpe, un manteau, Veronica elle, porte toujours une jolie robe sans manche ET sans collants. Ne ressent-elle aucune sensations? Ne peut-elle pas mettre une robe avec des manches au moins? Juste pour dire.

Riverdale netflix 2019 veronica

Le jeu qui tue

Donjons et Dragons mais version jeu qui tue, c’est bien l’enjeu principal de cette troisième saison grâce à Griffons et Gargouilles. De quoi laisser sur la touche une partie de l’audience de Riverdale. Des suicides collectifs au poison en passant par le roi Gargouille déguisé jusqu’à l’épidémie de joueurs rien ne fait sens. Et non l’utilisation de drogues ne suffit pas à rendre cohérente l’histoire! On peut avoir tout un tas de délires sous drogues mais collectivement dans une seule ville voilà qui parait peu probable. Tout comme tous les adolescents, y compris les plus populaires décidant de se lancer dans le jeu de rôle.

 

Le Tableau de Veronica

Déjà quand il était accroché dans le bureau de son père c’était très étrange. Maintenant qu’il trône sur les murs du Bonne Nuit le club clandestin de Veronica, ce trip égotique prend des proportions toutes particulières. Bon je sais, un club clandestin qui ne vend pas d’alcool possédé par un lycéenne ça sent vaguement la fan fiction de jeunette de 12 ans… Certes il n’y a rien de mal à avoir 12 ans ou à écrire des fan fictions, c’est juste moins bien quand tu es en fait un scénariste accompli. Mais si en plus on ajoute que le club est l’occasion pour Veronica de se mettre en haut de l’affiche pour y chanter et qu’en plus sa décoration est en fait un portrait géant ‘elle-même, on se dit que franchement toute l’affaire n’est qu’une nouvelle façon pour l’intéressée de parler d’elle et de se regarder le nombril. Toutes les scènes dans lesquelles il y est fait référence sont d’ailleurs délicieusement weird.

Veronica Lodge
” Regarde e commente ce joli portrait de ma fille Archie,” ” Certainement monsieur c’est tellement normal”

 

N’hésite pas à nous parler des moments que tu as trouvé vraiment barrés dans Riverdale qu’on puisse en rire ensemble.

Sinon on te parle aussi de nos lectures embarrassantes ici.

Envie de tester une nouvelle série? Tente You, c’est top!

Vous êtes dans le métro parisien, votre journée à été longue, vous rentrez du travail. Vous esquivez la poussette, le couple qui ne se lâche pas la main, le métro annulé, le joueur d’accordéon, le touriste qui ne sais pas où il va et occupe la totalité du quai. Un brouhaha empli les couloirs, les odeurs qui s’en dégagent sont plus que moyennes, vous allez devoir vous entasser dans une rame sans possibilité de mouvements et pourtant… Au milieu de ce fouillis quotidien, vous découvrez un artiste entier. A travers un musicien, placé dans les couloirs de votre trajet. Et au lieu de simplement aller d’un point A à un point B, vous voilà sortis de la routine le temps d’un morceau. Voilà votre oreille attirée, votre attention happée, parce que le beau peut prendre sa place n’importe où. Encore plus facilement là où l’affaire semblait impossible.

Hugo Barriol la maroquinerie 2019

C’est le défi qu’avait relevé haut la main le musicien folk Hugo Barriol, meilleur musicien de la RATP si l’on en croit sa réputation, qui avait su convaincre le public le plus inattentif de lui tendre l’oreille. Ce 24 janvier 2019, à la Maroquinerie de Paris, le musicien doit pourtant relever un nouveau défit et de taille. Convaincre un public déjà acquis à sa cause de ses capacités de showman.  Les premier flocons de neige ont montré le bout de leur nez cette semaine et dehors il a pleut encore à grosses gouttes. Pas de quoi décourager les fumeurs amassés dans la cour de la jolie salle parisienne. Lorsque résonnent les premières notes, la salle s’emplit encore de ces quelques retardataires. Hugo Barriol n’est pas venu seul: un clavier qui joue également du saxophone, un bassiste et un batteur sont là pour aider l’homme de la soirée.

 

Dès les premières titres, un silence religieux s’empare de la petite salle. Tous les yeux sont rivés vers la scène, personne n’ose respirer trop fort tant le prodige à la guitare distille ses titres à la perfection. Les notes folk s’allient à merveille à sa voix grave. Chaque titre à une force extraordinaire, le tout s’additionne pour créer un cocon harmonieux dans lequel on souhaiterait rester à jamais.

Proche de son public, le chanteur joue d’une timidité légère et dans franche sympathie pour convaincre. “On est venu présenter mon premier album “Yellow””, “Un deuxième est en préparation!” lance un membre de l’assistance. Hugo Barriol à beau en être à ses premiers pas scénique, il a déjà une troupe d’adepte qui suit ses actualités et ses composition. Ses disciples relativement jeunes ont en moyenne entre 20 et 35 ans. Pourtant parmi eux, un homme plus mûre en costume cravate se démarque dans la fosse. Il chante en chœur avec l’artiste sur chaque titre, chaque composition.

Le chanteur enchaîne ses morceaux alors que les minutes passent à toute vitesse. Aucun single n’est oublié et “Million years”, “Always” comme “On the road” ne manquant pas à l’appel face à un public qui les chante volontiers. Le musicien promet un titre plus joyeux, qui devrait dénoter avec la setlist. Point trop n’en faut, loin du moment clairement dansant, il se démarque par une énergie plus vive. On repart pourtant rapidement vers des contrées plus douces-amères. La musique masse les esprits et à l’exception d’un petit groupe récalcitrant qui tient à parler fort et faire des selfies, les convives se laissent docilement bercer par les notes, ne lâchant pas la scène des yeux, oubliant Paris, le froid et les problèmes mondiaux pour se focaliser sur les notes profondes qui leur sont proposées. Rarement dans un concert, l’attention a été autant accordée à un artiste sans débordements, rires et inattention. Les remerciements du musicien sont chaleureux, pour sa maison de disque, son équipe, son tourneur, les membres de sa famille présents dans la salle mais aussi pour le public venu l’applaudir.

Hugo Barriol la maroquinerie 2019

Déjà le temps des aurevoirs. Ils sont pourtant de courte durée: “Il parait qu’il faut que je quitte la scène pour mieux revenir”. A son retour le chanteur s’amuse “Qui a inventé ça? Johnny? On ne pourra pas lui demander pourquoi.” Il ne reste que trois morceaux et l’album “Yellow” a déjà été interprété, la qualité est pourtant au rendez-vous. La communion finale se fait avec une foule qui chante en chœur. Et sur un pari relevé haut la main par Hugo Barriol qui signe un live inoubliable, une rupture avec cet hiver qui comme chaque année ne semble pas vouloir laisser place aux beaux jours. En attendant son prochain live et le succès auquel il est promis, il ne reste plus qu’à écouter en boucle “Yellow” disponible depuis le 22 février.

Pâme Regard

Des petits nouveaux sur la scène musicale française, il y en a souvent. Pourtant au milieu de ce flow de curiosités, toujours fort plaisant, se cachent quelques pépites qui valent de tendre l’oreille avec attention.

C’est le cas de Pâle Regard, un groupe selon son communiqué de presse de lo-fi Junk pop. Qu’est ce que c’est me demanderas-tu? Derrière ce nom savant se cache un habile mélange de chanson française, de pop, une voix cristalline aux allures de Juliette Armanet et une vraie rythmique. Avec ses influences revendiquées entre Air, Sébastien Tellier et The Whitest Boy Alive, Pâle Regard propose de la musique mélancolique. Vaste terreau dans le genre, la bile noire n’a de cesse d’influencer les meilleurs des musiciens.  Formé à Paris début 2018, le groupe a déjà à son actif un premier Ep “Fait Accompli”, un EP track composé d’un long morceau divisé en 4 fragments.

Le titre “Reflets”, nouveau morceau de la formation s’évertue à proposer une atmosphère emprunte de spleen et sa touche de luminosité finale. Une histoire  racontée à travers ses instruments. Comme un morceau vaut mieux que mille mots, découvrez sans plus attendre “Reflets”.

 

[divider style=”solid” color=”#eeeeee” width=”1px”]

 

 

Pâle Regard – Reflets