Author

Kevin Gombert

Browsing

Un printemps et un été sans évènements culturels. Un secteur et une économie gelés. Aucun rassemblement majeur (Si ce n’est au Puy du Fou) à compter. Mais avec la rentrée la vie reprend doucement (très doucement) son court. La Maroquinerie a réouvert ses portes avec le Grand Zebrock, Le Trabendo et le Supersonic  se sont associés pour des soirées en plein air, L’Olympia a été la première salle parisienne a faire un concert de plus de 1000 personnes, avec Brigitte Fontaine (et franchement que notre poétesse punk ouvre le bal on ne pouvait pas rêver mieux), ainsi que Les Inouïs du Printemps de Bourges a eu lieu dans sa ville de prédilection.

Et maintenant la confirmation du MaMA festival 2020. Le monde de la culture, du spectacle et de la musique se bat tous les jours pour continuer d’exister, et chaque réussite doit être saluée. Mais avec la période il faut compter sur quelques changements pour cette édition 2020. Cette année, elle sera exclusivement réservée à un public professionnel, en configuration assise tant bien en conférence qu’en concert, à jauge limitée et port du masque obligatoire.

Une édition avec moins public, suivant les mesures de gestes barrière certes mais avec un programme tout de même très dense. 80 artistes 140 conférences. Clairement le monde de la musique n’est pas mort et ne  se laissera pas abattre. 3 jours qui rassembleront attachés de presse, tourneurs, programmateurs, labels, journalistes et bien d’autres métiers qui font vivre l’univers du spectacle.

programmation du MaMA Festival 2020

Côté musique l’éclectisme et les valeurs montantes feront comme chaque année la force de cette édition. On remarquera des artistes comme Al-Quasar, que l’on avait interviewé récemment,  Hôtel paradis,  Lombre, ou bien encore Fantômes. Du 14 au 16 octobre, les professionnels assisteront également aux concerts de : Bonnie Banane, P.R2B, Terrenoire, Parade, Musique Chienne, Naive New Beaters, Keep Dancing Inc, Octave Noir  et bien d’autres talents.

Téléchargez  la programmation complète du mercredi ici, le jeudi ici et le vendredi ici.

Compter sur nous pour aller nous gaver de concerts pour découvrir un maximum de ces jolis projets à qui on le souhaite 2021 sourira plus que 2020.

Côté convention, sans surprise, beaucoup d’ateliers seront orientés sur la gestion de la crise, sur les solutions à trouver et des actions à mener. Le MaMA festival étant le premier rassemblement majeur depuis mars des professionnelles de la musique, l’énergie et l’émulsion qui en ressortiront,  permettront de donner l’orientation à prendre dans les mois à venir et d’engager l’année 2021 avec plus de sérénité.

Téléchargez  le planning complet du mercredi ici, le jeudi ici et le vendredi ici.

Concernant les lieux nous restons dans les salles qui font la force du quartier Pigalle. Pas de perte de repères là dessus. mama festival 2020

De plus pour celles et ceux qui ne pourraient pas venir physiquement, vous aurez la possibilité de suivre en direct l’ensemble des conférences sur live.mamafestival.com et en replay.

Pour découvrir tout le programme de l’évènement, rendez-vous ici.


Il y a un mois I’ll Write My Own sortait un nouvel extrait de son prochain album : ARISE. Un projet initial complètement chamboulé par les événements de mars/avril/mai l’avait forcé envisagé une autre manière de voir sa fable. Nous devions suivre une jeune femme, coincé dans le train train quotidien et pour qui la passion du spectacle et des planches s’éteint, tombe dans les abysses. Le combat du quotidien pour réaliser ses rêves. Devant le confinement, finalement sortir de chez soi pouvait être déjà vu comme combat essentiel. Et c’est ainsi que l’on suit Julien (l’homme derrière I’ll Write My Own) dans les rues de Pantin, masque vissé sur le visage, aller faire à vélo ses courses essentielles. Un acte filmé en 3D, qui plaira au nostalgique des années 80/90.

I'll Write My Own - Arise

Aujourd’hui le déconfinement est entamé mais pas total. Et l’heure de la création se pose toujours. Comment faire pour tourner, enregistrer alors que beaucoup de lieu ne sont pas ouverts ou limités d’accès ?

Ce deuxième clip pourrait en être une réponse et représentatif de la vie des artistes en ce moment : Dark Matter Sadness. Un titre sombre, simple, instrumentale. Les paroles, les trois mots du titre, apparaissent de manière rythmé dans le clip réalisé en GIF. Le morceau est donc quasi indissociable de la vidéo. Une problématique qui pèse sur le monde du spectacle.

En attendant les deux mixtapes et l’album et aussi on l’espère dans un futur pas trop lointain, découvrez Dark Matter Sadness, qui avec ses sonorités de clavier très New Wave 80, rappellera le générique de Strangers Things.

I’ll Write My Own – Dark Matter Sadness

I'll Write My Own - Dark Matter Sadness

 

A l’occasion de la sortie de leur nouveau single et clip “At The Door”, The Strokes annonce la sortie de son prochain album, ‘The New Abnormal’, le 10 avril prochain.

Après une annonce surprise d’une date parisienne le 18 février, le quintet new-yorkais revient avec son 6ème album, 7 ans après la sortie de son dernier album.

The Strokes - At The Door

“At The Door” : un retour aux sources

L’ambiance  sonore et visuelle est un vrai hommage aux années 80. Un son de clavier électronique et Julian Casablancas seul. Des images de dessins-animés qui rappellent Musclor, Albator, Capitain Flam et bien d’autres. Le clip se découpe entre plans futuristes et voyage vers l’au-delà d’un jeune garçon qui pourrait être encore Julian Casablancas. Il est clair que le leader et chanteur de The Strokes veut mettre en avant tous ses acquis durant sa carrière solo ou avec les excellent The Voidz”.

Une introduction aussi minimaliste annonce-t-elle un grand album ? Vraisemblablement oui. “Angles” n’avait pas forcément eu l’accueil souhaité du public. The Strokes avait perdu de son âme et de ce son si spécifique qui avait fait sa notoriété. Eux-même le reconnaissaient : “Comedown Machine” Aurait du s’inscrire dans la continuité de “First Impression of earth”.

Mais ici la mélodie rappelle bien plus les morceaux de “Is this It” et de “Room on fire”. Le son est plus trouble, moins net, plus new wave. C’est différent mais on tend vers les sonorités des groupes comme Television, The Cars qui sont les vrais précurseurs de ce groupe qui a sauvé le rock au début des années 2000 et remis le jean slim et les converses aux goûts du jour.

Le 18 février et le 10 avril sont dès dates à marquer d’une pierre blanches.

Pré-commandez ‘The New Abnormal’ ici : https://smarturl.it/TheNewAbnormal?iqID=yt

The-Gentlemen-Of-Leisure-Banner-Believe

The Gentlemen of Leisure reviennent avec un nouvel EP le 10 octobre 2019. Intitulé “Ten Thousand Feet and Rising”, et du titre éponyme, le groupe avec ces trois nouveaux membres Simon, Franck et Gilles, propose un véritable revival du début des années 90. La nouvelle formule du quintet permet de rajouter à cela une technique digne des grands guitaristes des années 70 et d’obtenir un morceau intemporel rock. Un morceau et un groupe à découvrir, qui effectue des concerts régulièrement en France. N’hésitez pas à les suivre, ils pourraient passer à côté de chez vous prochainement !

The Gentlemen of Leisure sortent le 11 octobre 2019 un clip décalé, sur les démons du quotidien que l’on vous propose de découvrir en exclu.

Ten Thousand Feet and Rising-The Gentlemen of Leisure

A l’occasion de cette nouvelle sortie M&O et Pop & Shot vous proposons de tenter de gagner l’EP.

Pour participer rien de plus simple : commenter cette article en nous expliquant pourquoi on devrait vous choisir ou en partageant cet article en taguant Pop & Shot.

Bonne découverte et bonne chance !