Archive

février 2020

Browsing

BLACK LILYS

Nos artistes français ont du talent. Si la pluralité musicale se retrouve souvent du côté des indépendants, elle y est riche en créativité. Au détour de nombreuses écoutes, nous vous proposons une sélection variée de pépites qui valent le détour. A écouter avant que tout le monde ne se les arrache.

Born Idiot

Indie dans l’âme et dans les faits, les rennais de Born Idiot ont tout compris et ne vous laisseront pas indifférents. Pourquoi ? Déjà parce qu’ils prennent la société actuelle à contre-pied pour créer leur musique. “Quand la machine se lasse, elle redevient humaine. ” expliquent-t-ils avant de raconter leur premier single “Blue is my color” comme une ode à l’ennui. Et l’ennui c’est bien ce qui manque dans ce monde sur-connecté, à force de se remplir le cerveau de futilités, de posts, de likes et s’interdire de se vider la tête voilà que la créativité vient à faire défaut. Pas à Born Idiot qui donneraient raison à mon professeur de philosophie quand il vantait les mérite d’un ennui utile. Ce tout premier titre extrait de l’album “Full time bored” à paraître en septembre sur Geographie met les bases entre douceur et répétition calculée. Pour parfaire le tout Luks, Tiagzer, Clem, Loulou et Guigz s’offrent un clip artistique réalisé par Lucas Martin et dénoncent un monde robotique en utilisant des codes géographique comme avait pu le faire Mondrian dans son oeuvre. Un plaisir visuel et sonore qui promet un album puissant et culte. Ennuyons-nous ensemble, bien, beaucoup, en musique et redevenons humains.

Découvrez le clip de Blue is my color

 

Black Lilys

Attention pause féerique avec la fratrie de Black Lilys !  Les frère et sœur Robin et Camille vous les avez peut-être déjà entendu, sans le savoir, en regardant la série Elite sur Netflix  (dont le retour est prévu pour le 13 mars) grâce au titre “Nightfall”. Le duo a aussi été vu en janvier 2020 en première partie de Pomme, artiste nommée aux Victoires de la Musique 2020 et au talent indéniable. Si les deux univers ne sont pas identiques, Pomme joue sur les codes folk et chanson, là où Black Lilys s’inspire de la nu-soul des années 90, empruntant le charme d’une Agnès Obel ou de The XX, ils se retrouvent dans leurs immenses capacités musicales. Il ne faut que quelques secondes à Black Lilys pour convaincre et vous transporter dans son univers onirique, aussi doux que lumineux, aussi puissant qu’évident. La voix candide de Camille s’allie à la perfection avec l’intensité des notes aériennes que crée le groupe. Un nouvel album devrait voir le jour en 2021 alors que des dates de concerts s’annoncent au fur et à mesure. En attendant un nouveau clip pour le mois d’avril 2020, découvrez le tout dernier titre de la formation “Yaläkta”, un bijou à savourer en boucle.

Découvrez le titre Yaläkta

Kids from Atlas

Découverts alors qu’ils jouaient au Crossroard Festival de Roubaix en 2019, Kids from Atlas, convainc grâce ses capacités scéniques comme sur album. Le trio qui à la tête dans les étoiles, sort en 2015 sa première galette “Melting Walls”. Les lillois sont précis à chaque titre, font toujours vibrer ceux qui les écoutent. Ses fans de conquête spatiale ne manquent d’ailleurs pas de propulser leurs titres vers les sommets grâce à de belles montées aériennes et d’inviter à un voyage spirituel. Catchy, accrocheur, empruntant aux rythmiques du rock pour mieux s’approprier une pop atmosphérique, Kids from Atlas s’avère être un voyage essentiel. Découvrez leur dernier titre “Lights” et son clip avant qu’ils ne soient victimes d’un succès inter-stellaire.

Découvrez le clip de Lights

Seyes

Seyes c’est la rencontre de deux femmes talentueuses. Vous les connaissez déjà, l’une Charlotte Savary a parcouru le monde aux côtés de Wax Taylor, l’autre Marine Thibault, multi-instrumentiste est la fille du co-fondateur du groupe Magma. La légende raconte qu’un soir d’été les deux amies décident de lancer leur propre groupe électro-pop. De là née l’élégant Seyes, formation pointue au compositions fascinantes. Un premier album “Beauty Dies” parait le 17 janvier 2020 alors que le tout premier single du même nom est dévoilé en 2018. En français comme un anglais, cette pépite s’avère complètement à part et addictive dès sa première écoute. Un clavier posé, une voix aérienne calibrée, une rythmique puissante sont tant d’ingrédients qui viennent étoffer ces titres adressés au mélomanes. Une plongée abyssale sombre et fascinante qui prend du corps dans ses montées électro à saluer. Entrez dans ce rêve lucide, laissez vous prendre par la main. La beauté de ces titres  à fleur de peau laissera une emprunte indélébile sur son auditeur. Seyes vous invite à passer de l’autre côté du miroir où le reflet  sensitif proposé s’avère être aussi lumineux qu’instinctif.

 

Découvrez le clip de Beauty Dies

Sunshade

Sunshade nous vous en parlions déjà alors que sortait le premier extrait de son nouvel opus, le titre “Magic Kids”. En effet, les parisiens seront de retour dans les bacs en mai 2020 avec “Visage”, leur troisième album. Pour patienter, les musiciens dévoileront le second extrait de cette galette “Flowers” le 9 mars. A pas de velours et avec la grâce à laquelle ils ont habitué leur audience, ils y distillent une pop enchanteresse, entraînante, enivrante et rayonnante. Le duo composé de Mathieu Rivalan et Jean-Christophe Valleran  sait devenir essentiel en quelques notes seulement. Découvrez cette douceur candide, retombez en enfance note après note, laissez vous bercer, laissez vous envelopper par leur candeur, sentez le soleil sur votre peau et re-découvrez la beauté du Printemps et tout ça, avec vos écouteurs sur les oreilles.

Découvrez le titre Magic Kids

Morgane Imbeaud

Si le nom de Morgane Imbeaud ne vous est pas familier, vous avez pourtant déjà entendu son précédent projet artistique: j’ai nommé le groupe à succès Cocoon. Pour son premier album solo, la chanteuse s’est exilée en Norvège. Au programme de cet opus, un voyage hivernal et apaisant dans un univers éternellement enneigé. En français et en anglais, la belle invite Jean-Louis Murat à l’écriture mais aussi Chris Garneau à poser sa voix sur des mélodies lancinantes qui passent de la folk à la pop en faisant quelques détours par la chanson. Aucun artifice électro ne vient troubler cette ballade dans la blancheur lumineuse de la poudreuse. Son titre d’ouverture “Au Nord” est l’illustration parfaite d’une galette sans demie-teinte, profondément émouvante qui pourrait vite devenir aussi culte que celles du groupe qui a fait la gloire de la chanteuse.

Découvrez le titre Au Nord

Silly Boy Blue

Si nous en parlons souvent, c’est qu’il y a une bonne raison: Silly Boy Blue a su prendre possession de notre cœur et ce alors qu’elle débutait en tant qu’Inouis du Printemps de Bourges 2019. Le jury a eu bien raison d’en faire sa lauréate. La jeune femme introvertie aux tenues mainstream se révèle être un véritable papillon majestueux une fois les projecteurs d’une salle braqués sur elle.  Son premier album, “But You Will” est publié en octobre 2018. Sans surprise, il s’avère être d’une beauté indicible. La musicienne qui se produit en solo a fait le tour des festivals pour prouver sa valeur, au MaMA, il était d’ailleurs impossible de mettre un pied dans un Backstage plein à craquer lorsqu’elle y jouait. Avec douceur, et une sincérité à fleur de peau la chanteuse convainc tant sur scène que sur album. Ses incroyables performances vocales sur des titres comme “Cecilia” ou “The Fight” sont autant de raison de tomber amoureux de sa musique. Si vous n’avez pas encore eu la chance de l’écouter voilà l’occasion de vous rattraper et si vous la connaissez déjà, refaites vous une écoute. On ne s’en lasse jamais.

Découvrez le clip de The Fight

 

[divider style=”solid” color=”#eeeeee” width=”1px”]

 

Playlist et top des 100 meilleurs morceaux de la décennie selon la rédac’!

  La fin de la décennie est arrivée et voici venue l’heure des bilans. Après…

Structures music

A découvrir : 7 groupes de rock français (variés) qui envoient du lourd!

Seuls les anglais et les américains savent faire du vrai rock? Les guitares électriques ne…

6 musiciennes à découvrir de toute urgence !

Aujourd’hui, en 2018, il est de bon ton de parler des femmes, de leurs rôles…

victoires de la musique

Chaque année les Victoires de la Musique propose sa sélection de nommés. Et chaque année la sélection est toujours contestée. A la rédaction, en irréductibles Gaulois que nous sommes, nous n’étions pas forcément d’accord non plus. Alors on a décidé de faire notre propre liste. Bon nous ne ferons pas de cérémonie. On ne voudrait pas faire de la concurrence déloyale et de toute façon on a pas trouvé de salle assez grande pour nous. On va vous épargner aussi un long discours et pas toujours très drôle (enfin le pas drôle c’est loupé…)

 

Artiste féminine

PI JA MA

Flèche Love

Silly Boy Blue

Aya Nakamura

Aya Nakamura FNAC LIVE

 

Artiste masculin

Adam Naas

Philippe Katerine

Pépite

Pépite - Trianon 2020

Hervé

Hervé printemps de bourges 2019

 

Album

The Love Album – Adam Naas

Contre-temps – Flavien Berger

Isaac Delusion – uplifters

Balthazar – Fever

 

Chanson originale

Recommencer – Hubert Lenoir

BO Y Z – Prince Waly ft Feu! Chatterton

Beirut – Gallipoli

Last Train- The Big Picture

last train trianon 2019

 

Concert

Flavien Berger – Printemps de Bourges

Flavien Berger Printemps de Bourges 2019

Odezenne – Elysée Montmartre

Last Train – Trianon

last train trianon 2019

Hugo Barriol – Maroquinerie

Hugo Barriol la maroquinnerie 2019

 

Création audiovisuelle

Aime-moi – Brö (La Piscine mon Amour)

Sober – SebastiAn

PNL “Au DD”

Lemme Be – La Vague

 

Révélation scène

Catastrophe

Baptiste W. Hamon

Baptiste W. Hamon à la maroquinerie 2019

Kiddy Smile

Kiddy Smile Printemps de bourges 2019

 

Süeür

Sueur boule noire 2020

 

Album révélation

Rhéologie – Nedelko

Broken back- She falls

Longue Ride – Muddy Monk

Pomme – Les failles

Victoires de la musique 2020 avec la selection des révélations : Hoshi, Suzane, Maelle, Pomme, Aloise Sauvage et Malik Djoudji

last train trianon 2019

Last Train : la consécration au Trianon de Paris (reportage)

Venus défendre, leur nouvel opus, “The Big Picture” au Trianon de Paris, les rockeurs alsaciens…

Imany

MaMA Festival 2019: une dixième édition placée sous le signe de la découverte ( reportage)

Du 16 au 18 octobre, le MaMA Festival fêtait ses dix ans. Au programme: conventions…

Baptiste W. Hamon à la maroquinerie 2019

Baptiste W. Hamon : une Maroquinerie aux couleurs de l’Amérique.

Pour la sortie de son nouvel album, l’intriguant Baptiste W. Hamon s’emparait ce mardi soir…

Corine printemps de bourges 2019

Printemps de Bourges 2019 J4: Dernière folie printanière avant le final

Côté pro il y a presque un goût de fin le samedi au Printemps de…

A l’occasion de la sortie de leur nouveau single et clip “At The Door”, The Strokes annonce la sortie de son prochain album, ‘The New Abnormal’, le 10 avril prochain.

Après une annonce surprise d’une date parisienne le 18 février, le quintet new-yorkais revient avec son 6ème album, 7 ans après la sortie de son dernier album.

The Strokes - At The Door

“At The Door” : un retour aux sources

L’ambiance  sonore et visuelle est un vrai hommage aux années 80. Un son de clavier électronique et Julian Casablancas seul. Des images de dessins-animés qui rappellent Musclor, Albator, Capitain Flam et bien d’autres. Le clip se découpe entre plans futuristes et voyage vers l’au-delà d’un jeune garçon qui pourrait être encore Julian Casablancas. Il est clair que le leader et chanteur de The Strokes veut mettre en avant tous ses acquis durant sa carrière solo ou avec les excellent The Voidz”.

Une introduction aussi minimaliste annonce-t-elle un grand album ? Vraisemblablement oui. “Angles” n’avait pas forcément eu l’accueil souhaité du public. The Strokes avait perdu de son âme et de ce son si spécifique qui avait fait sa notoriété. Eux-même le reconnaissaient : “Comedown Machine” Aurait du s’inscrire dans la continuité de “First Impression of earth”.

Mais ici la mélodie rappelle bien plus les morceaux de “Is this It” et de “Room on fire”. Le son est plus trouble, moins net, plus new wave. C’est différent mais on tend vers les sonorités des groupes comme Television, The Cars qui sont les vrais précurseurs de ce groupe qui a sauvé le rock au début des années 2000 et remis le jean slim et les converses aux goûts du jour.

Le 18 février et le 10 avril sont dès dates à marquer d’une pierre blanches.

Pré-commandez ‘The New Abnormal’ ici : https://smarturl.it/TheNewAbnormal?iqID=yt

concert-strokes-paris-2020

The Strokes annonce un concert surprise à Paris le 18 février 2020 !

Décidément cette nouvelle décennie commence très bien pour  les fans de Julian Casablancas et de…

The Kooks Zenith 2019

The Kooks au Zénith de Paris: sex, retour en adolescence and rock’n’roll (reportage)

Ils étaient attendus. Et pour cause, The Kooks signaient un grand retour sur les ondes…

Luke Pritchard Interview The Kooks 2018 Let's go Sunshine

Luke Pritchard, The Kooks : “The Kooks a eu comme une crise de la cinquantaine, nous avons eu du mal a trouver notre direction” (Interview)

Après 4 ans d’attente, The Kooks revient avec un 5ème album, “Let’s Go Sunshine” le…

sunshade magic kids

Et de trois albums pour les les parisiens de Sunshade ! Le groupe à la folk poétique sublimée par des accents électro sortira en effet son nouvel opus, “Visage” en mai 2020. Pour patienter en douceur avant que l’album ne point son nez avec les beaux jours, un premier extrait vient d’être dévoilé par la formation.

Il s’agit du titre “Magic Kid”, ballade folk ravissante, qui prend immédiatement l’oreille et promène son auditeur dans des contrées magiques et lumineuses. Comparé à Metronomy et Eels, Sunshade n’a pas à rougir face à ces poids lourds de la musique. En un titre qui s’évertue à rendre le mois de mai bien trop lointain, le duo composé de Mathieu Rivalan et Jean-Christophe Valleran évoque avec délicatesse une nostalgie instantanée. Difficile de ne pas se laisse charmer face à ce titre à la mélodie délicate, véritable moment de relaxation pour le cerveau, et dont les arrangements ont la pureté d’une berceuse pour enfants.

Un clip sobre et onirique s’ajoute à cette sortie. On y voit deux petites filles illustrées qui courent main dans la main. De quoi parfaire cette expérience que vous n’êtes pas prêt d’oublier. Vivement le printemps, les bourgeons et la découverte de ce nouveau visage qu’on espère être aussi chaleureux que ce premier coup d’œil.

 

Découvrez le clip de “Magic Kid’ par Sunshade

 

 

Sueur boule noire 2020

CHALEÜR à la Boule Noire avec SÜEÜR et Ceylon

C’est souvent dans les lieux underground que se jouent les prochaines révélations musicales des années…

“AF” : French Cowboy and the One s’apprêtent à sortir un grand album

 Le duo que forme Frederico Pellegrini et Eric Pifeteau, deux ex membres du groupe de…

agnes obel myopia

Agnes Obel: Découvrez “Island of Doom” le -magnifique- premier extrait de son nouvel à paraître en février

Artiste complète, Agnes Obel sublime tout ce qu’elle touche. Elle invoque les éléments dans chacune…