Virtual Revolution : « La majorité des terroristes sont persuadés de faire le bien, d’où le traitement qui est le leur dans le film » (Interview Guy-Roger Duvert)

DR LIDERDDALEI PRODUCTIONS ET TAKHCHENT PRODUCTIONS

Il y a quelques jours, le 6 juin 2017, le DVD de Virtual Revolution, production SF mise en scène par Guy-Roger Duvert paraissait dans les bacs en France. C’est dans ce contexte que l’équipe de Pop&Shot a rencontré Guy-Roger Duvert, le réalisateur et compositeur de Virtual Revolution, un frenchie accroc à la science-fiction qui porte les couleurs de notre pays jusqu’à la ville de Los Angeles qui l’a adopté.

Il nous parle des origines de ce film d’anticipation, de la réalité online, de la place des réseaux sociaux dans notre société, de sa représentation tout en nuance du terrorisme dans son œuvre ainsi que de son univers sonore et musical.

Rencontre vidéo par une chaude journée parisienne:

[arve url= »https://www.youtube.com/watch?v=hCHvOxfVlPQ » /]

Pitch du « Virtual Revolution » : 

Paris. 2047. 75% de la population passe son temps connectée dans des mondes virtuels et ne se préoccupe plus de la réalité. Nash est un tueur à la solde des multinationales qui ont créé et développé plusieurs de ces mondes virtuels. Sa mission : traquer, identifier et éliminer des terroristes qui s’attaquent au système et menacent les intérêts économiques des firmes. Durant son enquête, Nash doit intervenir dans plusieurs mondes virtuels en incarnant différents personnages. C’est alors que sa compréhension du monde s’en trouve bouleversée.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien