Tag

homosexualité

Browsing

Out film Pixar

La bonne nouvelle de ce mois de mai 2020 (il en fallait bien une)  nous vient des studios Pixar. En effet, ces derniers dévoilaient la semaine passée, la bande-annonce du court-métrage “Out”, le tout premier à avoir pour héros un personnage masculin homosexuel. On y découvre Greg qui vient d’emménager avec son compagnon. Il est alors surpris par la visite de ses parents et tente à tout prix de leur cacher la vérité. Sous le coup d’un sortilège, Greg échange son corps avec son chien compliquant ainsi la situation.

Out  est diffusé sur Disney +  depuis le 22 mai et dure 9 minutes au total. Un court-métrage ce n’est pas encore un long-métrage me direz-vous, mais c’est un premier pas qui permettra, on l’espère d’ouvrir la porte à une plus grande représentation LGBTQI + chez Pixar et Disney. Il faut dire que les célèbres studios n’ont encore jamais mis en tête d’affiche un personnage homosexuel.

Quelques personnages LGBTQI+ avaient déjà été crées dans des films Pixar : En avant notamment mettait en scène un personnage de policière cyclope lesbienne prénommée Specter, ce qui lui avait valu d’être censuré dans de nombreux pays : Russie, Oman, Arabie Saoudite …  une perte pour eux quand on voit la qualité de ce film qui fait autant rire que pleurer à chaudes larmes. Chez Disney une rumeur circulait quant à l’homosexualité d’Elsa dans La Reine des neiges 2 mais rien à l’écran n’allait vraiment dans ce sens. La version live action de La Belle et la bête s’était également attirée les foudres des censeurs dans plusieurs pays pour une scène plus que sous-entendue.

La faible représentation de ces personnages avait poussé  le GLADD, l’Alliance gay et lesbienne contre la diffamation, a interpellé Disney. En effet,  en 2015 sur onze films produits, aucun ne comportait de personnage LGBTQI+.

Une annonce qui fait débat

On s’en doute, on espère que cela n’arrivera pas et pourtant, il est impossible d’y échapper. A la mise en ligne de sa bande-annonce, Pixar s’est attiré les foudre de certains internautes, notamment sur Twitter où le #PixarOut pourrait bien vous donner l’envie de débattre à l’infini  et peut-être même de vous taper la tête contre les murs. Seulement quelques minutes auront suffit pour que certains accusent Pixar de vouloir montrer des scènes sexuées aux enfants, entre autre de commentaires désobligeant à base de “pauvres gosses”. Donc pour les rassurer, il est évident que “Out” ne comporte pas de  scènes pornographiques mais parle en revanche d’amour comme il a su le faire avec des couples hétérosexuels, voilà c’est dit quitte à enfoncer une porte Grande ouverte.

A défaut de “pervertir” vos têtes blondes, Out  pourrait avoir un impact positif sur notre société. Permettre de doucement mais surement rayer le mot homophobie du dictionnaire mais aussi  aider les enfants LGBTQI+ à s’affirmer et s’accepter plus facilement, leur offrir des héros qui partagent leurs problématiques et les aider à être fiers de qui ils sont.

D’ailleurs vous pouvez dès à présent découvrir Out  et nous dire si le métrage vous a mis les larmes aux yeux comme a su le faire Pixar à travers les magnifiques “Là Haut”, “En avant” ou encore “Coco”.


Découvrez la bande-annonce de “Out”


Miss film

Miss : une ode à la tolérance bienvenue après le confinement !

Dans le cadre du Club 300, au Forum des Images, peu de temps avant le…

the OA

Sélection de séries TV aux héroïnes plurielles et aux scénarios fascinants

Sharp Objects de Jean-Marc Vallée L’histoire :  Camille Preaker, journaliste spécialisée dans les affaires criminelles…

sense8

J’ai vu le dernier épisode de Sense8 et voilà pourquoi ce chef d’oeuvre méritait d’être renouvelé

(sans spoils du final) Sense8. Ces quelques lettres ont fini en quelques années par devenir…