Musique et vidéos : sélection de nos clips coups de cœur en novembre 2019!

pépite

La vengeance des enfants selon Saïkaly

 

En 2014, Mathieu Saïkali remportait la Nouvelle Star. Ce touche à tout à la musique sensible entre pop et folk a depuis suivi un chemin poétique passant par France Inter pour y animer la chronique « Les Garçons manqués » avec l’écrivain Nicolas Rey et par le théâtre avec la pièce « Et vivre était sublime » prix du public Avignon Off en 2015. En 2016, le voilà de retour dans la musique avec son propre label Double Oxalis. Il y publie en octobre 2019, un nouvel opus, forcément sublime intitulé « Quatre murs blancs » dont trois extraits avaient déjà été dévoilés. Avec sa sensibilité, sa voix à part, le chanteur nous entraîne aujourd’hui dans un tourbillon pop au rythme tribal: « I Don’t Want ». Son clip met en scène six enfants qui décident de jouer aux justiciers le temps d’une journée et d’arrêter avec candeur les adultes au comportements déviants. Aussi beau à voir qu’à écouter ce nouveau titre est à découvrir d’urgence juste ici:

 

Le jeu d’arcade de Camp Claude

 

Nostalgiques des années 90? Camp Claude revient à ses premiers amours: le rock  avec le titre « Dancing Alone » et vous propose un titre qui aurait bien pu faire partie de la bande originale d’un teenage movie de ces années chouchoutes. Si le rock prend ici une couleur pop, l’énorme travail du groupe pour ce clip sont à souligner. En effet ce dernier a conçu un jeu d’arcade en 2D qui permet de prendre le contrôle de la chanteuse Diane Sagnier devenue alors un personnage qui pourrait bien faire partie de l’univers de Mario Kart.  Le clip est un extrait du jeu, porté par la musicienne et inclus, on va quand même le dire, un dinosaure. Fun et couleurs au programme. A noter que le groupe sera en concert le 10 décembre à la Boule Noire de Paris pour défendre son nouvel opus « Double Dreaming » sortie le 8 mars.

 

 

Dites adieu à vos téléphones portables avec Hey Hey My My

 

La vie plastique, les téléphones portables, l’isolement en société derrière un écran, Hey Hey My My dit non à tout ça. De retour avec le titre « Plastic Life », le groupe force ses acteurs à la digitale detox et détruit ses téléphone portables pour se concentrer sur la vraie vie et à la danse. Le titre dansant s’éloigne des début folk auxquels ils nous ont habitué pour cette fois-ci se promener du côté de la pop et des années 60’s. Cet extrait annonce la sortie d’un nouvel album pour le mois de mars 2020 et un concert à la Boule Noire de Paris le 28 avril 2020. L’occasion de vous rappeler de décoller les yeux de vos smartphones, de regarder autours de vous et d’en profiter pour écouter de la musique et seulement de la musique.

 

Danse hallucinante et nature avec Mokado

Fondé en janvier 2018 par le percussionniste Sylvain Bontoux, Mokado s’inspire des carnets de voyages de son arrière grand-père et imagine les émotions des personnages qu’il y croise pour créer ses mélodies. Claviers électroniques sophistiqués s’ajoutent à des rythmiques savamment travaillées pour créer des mélodies envoûtantes, entêtantes, dansantes, qualitatives, adressées à des oreilles expertes. En attendant la publication d’un premier Ep « Ghosts » disponible le 31 janvier, Mokado dévoile son premier extrait « Afe » et son clip. Tout comme Sia ou Christine and the Queen, le musicien met la danse au centre de sa vidéo, propose de suivre le déhanché graphique de sa danseuse et ajoute au tout un environnement naturel rayonnant. Pour ceux qui tomberont sous le charme un concert est déjà programmé le 26 février 2020 au Popup!

Animaux et sorcellerie avec Clay & Friends

Originaires de Montréal, les cinq membres de Clay and Friends sortiront au mois de janvier un nouvel EP, « Grouillades ». Pour information,le nom Grouillades, emprunté au patois haïtien, englobe le sentiment de bien-être qu’on associe au laisser-aller et la désinvolture face à l’inconnu. Pour le teaser, la formation aux accent hip-hop, funk et pop dévoilent un un clip complètement décalé pour le titre « Gainsbourg ».  Au programme maison de poupées, animaux, déguisements, amour obsessionnel et même une touche de magie. Réputés pour leur bonne humeur et leurs énormes capacités scéniques, les canadiens se produiront au BIS de Nantes le 22 janvier.

Instant découverte avec Berling Berlin

Si ce clip est plus classique, on y voit le groupe jouer son titre avec quelques effets, « Closer » de Berling Berlin a toute sa place dans notre classement histoire de vous proposer une découverte musicale indé et qualitative.  Quatuor franco-uruguayen d’indie rock, le groupe aux mélodies accrocheuses sortait son premier EP éponyme le 15 octobre. Chanté en anglais, français et espagnol, cette jolie galette s’offre des virées cold wave travaillées avec qualité. On pense forcément aux Smiths, qui est objectivement l’un des meilleurs groupes de tous les temps. Berling Berlin en garde cette capacité à passer de la joie à la nostalgie dans un seul titre. La preuve en images.

Course poursuite enragée avec Süeür

Certes, on triche un peu, mais pour Süeür, c’est la moindre des choses. Les nouveaux ovnis rock-hip hop ( qui n’aime pas les étiquettes et qui a bien raison) sortait au mois d’octobre son deuxième clip « En équilibre » après la claque  « MTM (sur ma vie) ». Une vidéo aussi tendue, forte et puissante que le morceau qu’elle illustre. Il y a une part animal dans ce trio porté par ses instruments rythmiques, ses textes à fleur de peau s’inspirant aussi bien, selon leurs propres dires, de Rimbaud que de Booba. Coup de cœur absolu du MaMA Festival, futur succès à prévoir, il était grand temps que l’on vous présente ces musiciens pleins d’énergie. Une claque, dans sa plus belle forme qui sortira sa mixtape en janvier juste après sa date à la Boule Noire de Paris le 23. Immanquable!

Effets vintage sous le soleil de Monte-Carlo avec Pépite

Tout est bon dans le premier album de Pépite, « Virage ». Tout, y compris son nouveau titre intitulé « Monte-Carlo » qui joue comme toujours sur la corde de la nostalgie pour créer de la très bonne chanson française. Tourné sur la route de Corniche entre Nice et Monaco, ce nouveau clip suit dans un premier temps le chemin d’un sac plastique qui vole au vent, un peu comme « American Beauty » avant lui. On y suit ensuite les déambulation de Thomas, le chanteur, en robe de chambre, suite à un mystérieux coup de téléphone, le tout porté par une pop comme toujours époustouflante. A noter que Pépite jouera au Trianon de Paris le 24 janvier.

la vague

La Vague : « Je me demande comment on ne voit pas plus de burn-outs dans la musique » (Interview)

Découverts lors du tremplin Zebrock 2018, Le duo La Vague est un tourbillon mêlant habilement…

jacques brel alcool

La playlist alcoolisée est là ( Pour s’enjailler en musique )

La playlist alcoolisée est arrivée! La musique enivre, s’écoute parfois ivre, est occasionnellement composée de…

Structures music

A découvrir : 7 groupes de rock français (variés) qui envoient du lourd!

Seuls les anglais et les américains savent faire du vrai rock? Les guitares électriques ne…

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *