Discussions de fans #2 : Blade Runner 2049

Disponible en DVD depuis le 14 février 2018, la suite du mythique Blade Runner aura fait parler d’elle au moment de sa sortie. Pour un succès commercial relatif comparé aux standards actuels, le film a eu un accueil critique globalement dithyrambique. Et le spectateur dans tout ça il en pense quoi ? Deuxième édition des Discussions de fans avec Jérémie, Sébastien et Ninon.

L’agent K ( Ryan Gosling) plongé dans un monde ou la frontière entre virtuel et réel est bien mince…

 

Qu’est ce que tu as pensé globalement du film ?

Jérémie :J’ai été très agréablement surpris. J’avais franchement peur de ce que ça allait donner même si l’équipe autour du film était de bonne qualité sur le papier. Je suis rentré dans la salle en m’attendant à être déçu et ça n’a pas du tout été le cas. Pour moi, le film est très très proche du niveau du premier et un des points qui place le premier devant c’est aussi sa primauté chronologique. L’ambiance est fabuleuse dans ce film et on retrouve totalement le côté magnifiquement salle au niveau esthétique. Une chose que j’ai adoré, c’est la maîtrise de Denis Villeneuve à gérer des éléments omniprésents sans qu’il ne soit visible dans le champs de la caméra. Aujourd’hui, les réalisateurs ont tendance à tout montrer, ce qui ne laisse pas de place active au spectateur. Ici, la gestion de ce qui est montré et surtout de ce qui n’est pas montré est excellente. L’exemple typique est la première scène dans la ferme. La cocotte en fonte est omniprésente dans l’ambiance, au niveau sonore et visuelle car elle est un des seuls éléments que l’on distingue dans l’obscurité et pourtant, nous ne verrons jamais ce qu’il y a dedans malgré le fait que K regarde dedans .

Sébastien : Une grande réussite. Techniquement, d’abord le film est un petit bijou de maitrise et je pense que tout cinéphile, même ceux qui ne s’intéresse pas à la SF, devrait le voir ne serait-ce que comme objet d’études. Le chef op mérite un oscar, l’ambiance sonore est prenante et colle à l’image. Concernant l’histoire, c’est très fidèle au premier opus tout en étant un film à part entière. Il peut plaire à tous.

Ninon : J’avais peur de m’ennuyer, de ne pas aimer du tout et passer un moment pénible. Globalement je ne peux pas me décrire comme une fan de SF mais plutôt de Fantastique donc je partais sans grand espoir mais tout le monde en parlait de Blade Runner. J’ai toujours entendu dire que le premier était un monument de SF donc je me suis dit « pourquoi pas ? ». Lorsque j’ai su la durée du film j’ai vraiment croisé les doigts pour qu’il soit bien. Je suis donc allée voir Blade Runner 2 sans connaitre le 1er. Depuis j’ai visionné le premier. J’ai apprécié ce film mais sans plus. Je sais que je ne le regardais probablement jamais. On suit l’enquête d’un Blade Runner qui finalement tombe sur une réplicante qui aurait accouchée d’un enfant chose impossible normalement. On apprend qu’il s’agit d’une réplicante spéciale : Rachel. Que l’enfant aurait a peu près le même âge que notre Blade Runner. Il doit chercher l’enfant et le tuer parce que cela entrainerait une crise. Il pense que l’enfant c’est lui mais non ses souvenirs ont été manipulé pour protéger l’enfant de Rachel et du Blade Runner déserteur qui serait lui aussi un réplicant. Je passe le // qu’on peut faire easy avec le christianisme etc. Je trouve que l’histoire est traitée par-dessus la jambe. On perçoit ce qu’il y’a d’important dans tout cela et de crucial si on réfléchit mais les personnages pas vraiment. On dirait un film qui prépare plus une transition vers un Blade Runner 3 (je ne sais pas si c’est un projet qui existe) qu’autre chose. Ce que j’ai perçu c’est simplement que les personnes qui ont travaillé sur ce film aimaient cet univers et voulaient simplement s’y balader. Ce qui manque dans ce film je crois que ce sont de réels moments où les personnages s’interrogent sur ce qu’ils font, qu’ils se remettent en cause eux, leur système et leur façon de vivre, de penser. On dirait qu’ils sont immobiles. Je pense qu’il aurait dû traiter à fond les thèmes que l’existence de ces réplicants / esclaves impliquent. Toutes les questions morales, éthiques, philosophiques et psychologiques que cela entraine. Comment-en est on venu à un tel monde ? Par quel moyen ?

Le buzz autour du film, avant sa sortie, présentait le film comme l’un des meilleurs films de SF du début du siècle, tu en pense quoi ?

Ce n’est pas l’un des meilleurs. C’est LE meilleur. Ce film est une très grande oeuvre du cinéma de science-fiction. Il détrône District 9 qui était mon préféré du 21e siècle jusqu’à présent, juste devant Mad Max fury road.

Oui clairement, mis à part Mad Max peut-être,il n’y a même pas match. Pourquoi ? Les autres films manquent singulièrement de profondeur (on en reparlera). Après je n’aime pas trop définir Blade Runner 2049 juste comme un film de SF. Il tient autant (comme son aîné) du film de SF que du polar. Et dans un monde où une partie du public a des préjugés sur la SF, ça a son importance.

Cette histoire de meilleur film de SF du siècle c’est juste un coup de promo rien de plus. Le siècle est à peine entamée comment on peut dire une chose pareille, c’est absurde. C’est un film de SF sympa. On croit en la réalité de cet univers, il est très bien travaillé avec ce futur apocalyptique glauque et sinistre. J’aime bien l’idée d’une catastrophe écologique qui amène à ce monde. Hormis cela il ne restera pas dans les mémoires outre mesure.

@WarnerBrosPictures

 

Une suite à Blade Runner, ça en valait la peine ? D’ailleurs, qu’est ce que tu pensais du premier film avant qu’on parle d’une suite ?

 

Non clairement pas. Le premier se suffit à lui-même et n’avait nullement besoin d’une suite. D’ailleurs, j’aurais même préféré, quitte à faire une suite, qu’elle soit dans le même univers mais avec un scénario sans aucun lien avec le premier. Attention, ça n’enlève en rien ce que j’ai pensé du film. Il est vraiment excellent et l’équipe a clairement fait une oeuvre fantastique, pas nécessaire dans l’absolu mais fantastique. Ce que j’ai pensé du premier ? Un chef d’oeuvre ! Pour moi la meilleure représentation cinématographique de la mélancolie et du spleen Baudelairien. Des acteurs au top, une ambiance superbement écrasante, une empathie omniprésente sur la solitude absolue du personnage principal, et j’en passe. J’ai écrit un article là-dessus d’ailleurs pour ceux qui veulent avoir plus de détail 

C’est un monument du cinéma, une des définition du cyberpunk. Je l’ai vu quand j’en avais 20 (donc le film était déjà bien bien daté) et le cœur du film est resté intact. Cette ambiance oppressante et décadente, cette impression d’avoir perdu définitivement quelque chose à l’humanité en allant vers cette société si similaire à la notre. Cette réflexion sur l’humain…
Mis à part certaines coupes de cheveux qui m’ont fait sourire (ah les années 80 ), le film n’a pas pris une ride.Blade runner 2049 est presque indépendant du premier. Le point commun est cet univers très particulier. Et c’est pour ça que c’est une suite légitimite, il continue d’explorer un univers avec ses propres réflexions.
En fait la partie la plus imparfaite est le fait que deckard soit dedans car on sent qu’il est là parsque le studio a insisté qu’il soit dedans. On sent que c’est pour faire plaisir aux fans plus que pour l’histoire.

Alors le premier Blade Runner je l’ai vu seulement après avoir visionné le 2 et ben j’ai été choquée. Déjà tout le monde parle d’une histoire d’amour incroyable entre Rachel et  Deckard. J’ai jamais vu, à aucun moment de l’amour entre eux. Dans le 2, on nous parle de leur rencontre comme un coup de foudre etc. Eh bien dans le 1 franchement le coup de foudre je le cherche encore… Tout ce que je vois c’est que Deckard viole Rachel. Ensuite il l’emmène on ne sait où et elle le suit parce que ce film a été scénarisé par des truffes qui trouvent que le viol y’a rien de plus romantique et donc elle tombe amoureuse de lui comme par magie. Elle espère sans doute qu’il la sauvera et c’est tout. Franchement je n’ai pas compris du tout l’intérêt suscité par le 1. Bon après j’imagine que dans les années 80 ça devait être un film fou mais l’histoire comme elle est présentée ne casse pas trois pattes à un canard. C’est simplement un mélange de film noir et de Sf comme le 2 d’ailleurs.

 

Une des plus belles scènes du film
@WarnerBrosPictures

Que pense tu de cette mode actuelle de donner des suites à des œuvres marquantes, d’enrichir des univers passés ? ( cf Prometheus, Terminator:Genysis, Star Wars 7, Twin Peaks, le futur Predator)

 

C’est ! de ! la ! merde ! D’une part car beaucoup n’en avait pas besoin. D’autre part car la plupart du temps c’est entre le moyennasse et l’extrêmement mauvais. Jurassik World ou Terminator Genysis sont à la limite du ridicule, Prometheus et Alien Covenant, je ne préfère pas en parler, je vais vomir (et pas parce que je suis content). Star Wars 7 n’est qu’un copié collé complet mais inversé du 4 qui ne se justifiera qu’en partie si le 8 et 9 réservent de vrais surprises. Sinon ce sera une des trilogie les plus inutiles qui n’ait jamais existées. Heureusement la saga ou plutôt l’univers est sauvé par Rogue One qui est pour moi le meilleur « Star Wars » Dans cette vague de bof, heureusement qu’il y a eu Mad Max et Blade Runner. C’est à croire que plus personne n’a d’idées pour créer quelque chose de nouveau… Et c’est bien triste.

Ils sont pour la plupart ratés car ils manquent de fond. Ils n’existent pas en tant que films indépendants, ce sont des annexes des univers connus racontés de facon romancées. Donc peu importe l’intention louable ou non au départ, ça rate quasi invariablement.

Je pense que c’est simplement profiter des moyens actuels et surtout de la technologie pour essayer de remettre ces oeuvres à l’air du temps. Je ne vois pas trop l’intérêt et  pour Star Wars je vais attendre les avis des gens avant de me décider à le voir.

 

Après Indiana Jones et Han Solo, Harrisson Ford continue sa tournée d’adieu en reprenant le rôle de Deckard, pour quel résultat cette fois ? Est ce un retour réussi ?

 

Je pense qu’un certains nombre de personnes qui ont eu leur jour de gloire avec le nouvel Hollywood feraient bien de partir en retraite car ils n’apportent plus rien creativement parlant.

Je trouve que son seul retour réussi dans ces anciens rôle c’est Han Solo. Il n’était pas vraiment nécessaire de voir Deckard dans ce film.

 

Que vous inspire le relatif échec ( ou demi succès) au BO de Blade Runner 2 en ces temps ou on a quasi 5 films par an qui dépassent le milliard de dollars ?

 

Je suis au final mitigé. C’est toujours dommage quand un film de grande qualité ne soit vu et apprécié que par une petite quantité de gens. Ça ne va pas non plus forcément favoriser le genre (je rêve d’une anthologie de films dans l’univers de Shadowrun par exemple). Après je me console dans l’idée que ça ne va pas inspirer des producteurs avides d’argent facile pour faire des suites bâclées dans la hype du moment. Ce sont des films très exigeants, le temps doit être pris pour faire de la qualité.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *