Voyage d’Hiver dans les jardins de Versailles vous invite à aimer le froid ( reportage)

Les jardins du château de Versailles, ses bosquets, au loin le grand canal et ses barques. L’été passionnés, curieux et touristes s’y pressent pour découvrir ce lieu chargé d’histoire, symbole de la grandeur française. L’hiver, c’est une autre histoire qui se joue. Pourtant la richesse artistique du domaine se prête autant à la lumière des rayons du soleil qu’à la grandeur de la glace.

 "The Sun" d'Ugo Rondinone Voyage D'hiver Versailles 2017

Et quitte à changer de températures, autant en profiter pour introduire à Versailles une autre forme d’art. Ainsi du 22 octobre au 7 janvier 2018, 17 installations ont été installés dans les bosquets du jardin de Louis XIV pour proposer une promenade jouant entre deux époques. Une initiatrive qui date de 2008 et qui a déjà permis d’accueillir dans le domaine de nombreux grands noms de l’art contemporain: Jeff Koons, Xavier Veihlan, Bernar Venet ou encore Giuseppe Penone pour n’en citer que quelques uns.
Partons ensemble à la découverte de la sélection 2017!

Voyage d’Hiver: c’est parti!

Voyage D'hiver Versailles 2017Tu aimes les chasses aux trésors? Alors cette promenade devrait te plaire. Il fait encore doux en cette fin octobre lorsque nous décidons de nous laisser entraîner dans ce joli voyage. Du type bi-dimensionnel comme le pensent certainement nos amis amateurs de SF ( ou pas..). Un plan fourni à l’entrée du jardins permet de repérer le parcours qui sera le nôtre pendant plus de 3 heures. Dans notre dos, le château domine le parc. Droit devant le canal s’étend avec une perfection géométrique incroyable. C’est le Bosquet de l’Arc de Triomphe qui accueille le première pièce, la sculpture d’un sphinx dont la blancheur évoque la neige, signée Marguerite Humeau. Voilà qui est rassurant, l’exposition colle à son univers. Le périple se poursuit. Les bosquets, ces espaces dans le jardin dissimulés derrières branchages et remplis de merveilles sont un plaisir à (re)découvrir. Où faut-il aller? Où est l’entrée du bosquet? Gauche, encore gauche et nous voici dans le Bosquets des Trois Fontaines pour découvrir Le Souffle et l’Oeil de David Altmejd. Des sculptures pour les moins … atypiques dont le symbolisme ( et le dos surtout le dos) feront beaucoup parler.
Le parcours se poursuit. Le sublime Bosquet des Bains d’Appolon est apparemment le théâtre d’une énorme soirée si l’on en croit la pièce de John Giono qui proclame « We gave a party for the gods and the gods all came ». Le bosquet du Dauphin, lui ressemble à un labyrinthe, le type de labyrinthe dans lequel les sonorités vous perdent et vous appellent: l’installation sonore « Tout est boulversé » de Dominique Petitgand rappelle que l’art contemporain a de nombreux visages.
Voyage d’Hiver c’est aussi l’occasion de visiter le sublime bosquet de l’Encelade ( habituellement fermé) et d’y découvrir son Dieu vaincu au milieu des œuvres posées temporairement par Cameron Jamie. Un détours aquatique réfléchissant la vie plus tard et hop nous voici face à « The Sun » d’Ugo Rondinone qui encercle parfaitement le château dès que l’on se met dans son axe. Pour se réchauffer, une petite pause chocolat chaud permet de se ressourcer à la Flottille, la brasserie face au Grand Canal. Et hop, nous voilà de nouveau sur la route.
Parmi les pièces à retenir de ce nouveaux parcours: deux valent particulièrement le détours, celle du Bassin du Miroir qui abrite l’oeuvre faite en poubelles d’Anita Molinero. Si dit comme ça l’expérience semble hasardeuse, sa mise en place et son existence dans ce décors prêté devraient satisfaire un large public.
La cerise sur le gâteau se situe dans le Bosquet de la Salle de Bal. Là, les éléments d’un décors de bal à l’américaine ont été réunis et gelés. Un système permet ainsi de garder cette pièce glacée, comme une patinoire, et immortalisée dans cette fête statique. L’occasion d’arrêter le temps quelques instants dans un lieu inimitable, et de se perdre dans la fête. Celles d’antan, gargantuesques données par Louis XIV comme Louis XVI et Marie-Antoinette. Et les nôtres, plus récentes.
A noter que l’hiver, les jardins de Versailles sont gratuit, une bonne raison supplémentaire de venir jouer les aventuriers dans les Bosquets. Prévoyez néanmoins un bonnet et des gants!
Anita Molinero Voyage D'hiver Versailles 2017

La galerie Art-maniak accueille les planches du dessinateur du Monde et de L’express: Napo

L’exposition retrospective  du dessinateur Jean Chakir a à peine finie que la Galerie Art-maniak revient avec…

Vernissage de l’exposition rétrospective de Jean Chakir le 5 octobre

Nos amis de la galerie Art-Maniak créent l’événement avec une nouvelle exposition. Cette fois-ci c’est…

triangle corpus Florian Pichon

« Sueur Dans Nos Coeurs » au Batofar, expose Florian Pichon au cours d’une soirée concerts, market, food & drinks!

Découvrez les oeuvres de Florian Pichon lors de la soirée « Sueur Dans Nos Coeurs » au Batofar …

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *