Casting idéal #1 : Gung Ho (Von Kummant / Von Eckartsberg)

Couverture du tome 2.2  » Court-circuit »
DR Thomas Von Kummant


Pop&Shot
inaugure une nouvelle rubrique avec les castings idéals. Pour l’inauguration, la bande dessinée Gung Ho, commencée en 2013. De quoi ça parle Gung Ho ? C’est quoi un casting idéal ? Pop&Shot va tout vous dire dans les prochaines lignes…

[arve url= »https://www.youtube.com/watch?v=Dfr7_-w0DJM » /]

Gung Ho : C’est quoi ?

La couverture du premier tome / Fort Apache
DR T. Von Kummant

Scénarisé par Benjamin Van Eckartsberg et mis en images par Thomas Van Kummant, Gung Ho est une bande dessinée prévue en 5 tomes. Les trois premiers sont sortis en 2013, 2015 et 2017. L’œuvre est publié par l’éditeur suisse Paquet. Bénéficiant d’une esthétique léchée, chaque tome est découpé en deux dans un premier temps dans une édition DELUXE grand format, de quoi donner un écrin du plus bel effet à cette œuvre sortant des sentiers battus.

Un exemple de l’esthétique et de l’atmosphère si particulière dans Gung Ho
DR Thomas Von Kummant

Mais de quoi ça parle ? Dans un futur indéterminé, quelque part en Europe, Fort Apache est une communauté retranchée, n’arrivant à survivre que par les approvisionnement  en provenance de la grande ville. Quelques décennies auparavant, le monde a été balayé par les Rippers, une espère de gros singe albinos aux griffes et aux dents acérés. Les survivants se sont repliés dans des grandes enceintes reliés entre elle par une ligne de chemin de fer. Si les Rippers sont facilement éliminables, l’Humanité n’a pas encore repris l’initiative et se contente de survivre en préservant un statu quo. C’est dans ce contexte qu’arrive, Zack et Archer Goodwoody, deux orphelins en provenance de la grande ville voisine, expédiés à Fort Apache en pénitence de petits délits commis à l’orphelinat et ailleurs. La communauté est régie par Ava Kingsten, vétéran des guerres perdues contre les Rippers, tout comme Williams, le prof chargé des cours d’auto-défense. Passerelle entre la grande ville et Fort Apache, Bagster apparaît comme un gestionnaire corrompu et  louche, à l’opposé de Williams, le chef des chasseurs, en charge de protéger la ville et de nettoyer les environs à intervalles réguliers… Mais Zack et Archer ne sont pas encore des adultes, et c’est auprès des jeunes de leur age , Pauline, Sophie, Clarissa, Salim, Bruno, Holden et autres Bumble qu’ils vont devoir s’intégrer. Rivalités. Amours. Amitiés vont émailler leur intégration. La vie d’ados ordinaires en somme…

 

Gung-Ho : C’est bien ?

L’arrivée des frères Goodwoody à Fort Apache
DR Thomas Von Kummant

Ce qui marque dans Gung Ho c’est la façon dont l’œuvre prend à contre pied les archétypes et les attentes du lecteur. L’histoire se situe dans un univers post-apocalyptique ? Pourtant, point de ruines ni de grisaille. C’est sous un soleil de plomb, dans un été quasi perpétuel que se déroule l’histoire. Un univers sans foi ni loi ? Au vu des ages des vétérans Ava ou Williams, on comprend que le fléau remonte à plusieurs décennies maintenant. Et si il y a des règles bien établies, les survivants semblent s’organiser selon un système qui marche. Une histoire adolescentine digne des productions de la CW alors ? Chaque moment de liberté, de lâcher prise des personnages se paye au prix fort rappelant la situation dans laquelle se trouve l’humanité.

En lisant les interviews des auteurs, et en parcourant leur œuvre, il apparaît assez vite que l’endroit, voire le background semble secondaire, ce qu’ils veulent nous raconter c’est l’histoire, universelle et intemporelle, d’une jeunesse qui veut s’affranchir des règles imposées par les adultes et profiter du temps qu’il leur reste dans ce monde qu’ils n’ont pas choisi. L’esthétique de l’environnement crée par Von Kummant est particulièrement soignée et, bourée de détails, elle permet une immersion très rapide dans le récit. En ouverture du premier tome, il nous est expliqué que Gung Ho est le cri que poussaient les GI pendant la Seconde Guerre Mondiale pour se donner du courage. Et qu’en terme général, il s’agit d’une expression désignant une action inconsidérée. Gung Ho c’est le crédo que vont suivre les jeunes de Fort Apache tout au long de la série ( qui n’en est qu’aux 3/5ème de sa durée prévue à l’origine par les auteurs), au fur et à mesure que les intrigues du monde des adultes les rattrape avec un sabotage inquiétant pour la survie à terme de Fort Apache et l’exclusion de l’un des leurs…

 

Gung Ho : Pourquoi l’adapter ?

Parce que. Voilà c’est dit. Fin de l’article.
Parce que c’est une œuvre sortant des sentiers battus, à l’ambiance unique en son genre, plongeant le lecteur dans un univers dont il est difficile de sortir et à l’esthétique rare. Parce que trois décennies après, cela pourrait être l’occasion d’un Outsiders-bis, cette œuvre de Coppola de 1983, à l’ambiance particulière et stylisée parlant d’une jeunesse tentant de survivre dans un environnement hostile. Et qui avait pour elle de réunir les jeunes et encore méconnus Patrick Swayze, Matt Dillon, Diane Lane, Tom Cruise, Rob Lowe ou bien encore Emilio Estevez. Une œuvre permettant de rassembler les talents de demain ou au moins certains d’entre eux. De plus, cela pourrait permettre de surfer sur la vague des dystopies adolescentines, même si celle-ci est plus sur le déclin qu’autre chose avec l’interruption prématurée de Divergente ou bien la 5ème Vague, future saga portée par Chloé Grace Moretz tuée dans l’oeuf au vu des résultats critiques et commerciaux plus que mitigés. Enfin, tout simplement, une adaptation permettrait de mettre en lumière les qualités de l’oeuvre concoctée par Von Kummertrant et Von Eckartsberg !

 

Gung-Ho : Les règles d’un casting idéal

Yuki et son père affrontant les Rippers
DR Thomas Von Kummant

Même si tout ceci relève du fantasme du fan, quelques règles pour encadrer cet exercice intellectuel (dirions nous si on était pompeux) :

  • Coller au maximum à l’age des personnages. Ainsi dans le groupe de jeunes, pas de « syndrome Dawson » à l’horizon, ce ne sera pas des trentenaires qui vont jouer les ados. Aucun du groupe de jeune n’est né avant 1996, afin de coller le plus possible à l’age des personnages de la BD.
  • Pas de All Star Cast. L’idée est d’être le plus réaliste possible. Pas de Hugh Jackman, Jennifer Lawrence ou Tom Cruise pour faire le balayeur #12 ou le cuisinier en fond de case qu’on voit une fois ou deux. L’idée du casting reste d’être le plus proche possible si une adaptation grand public ( c’est à dire américaine pour aller à l’essentiel) devait voir le jour à l’instant T. Gung-Ho reste une BD marchant bien en Europe mais pour l’instant c’est tout. Si une adaptation devait voir le jour, il y aurait des noms connus mais pas énormissimes non plus.

 

Gung-Ho : Le casting idéal by Pop&Shot

 

Le metteur en scène : David Robert Mitchell

Le réalisateur D.R Mitchell a fait parler de lui avec le fameux It Follows. Auparavant, son premier film, The Myth of the American Sleepover, avait marqué les esprits avec une ambiance particulière ou les errements d’un groupe d’ados se baignaient dans une ambiance tout droit sorti d’un slasher sans que le danger ne survienne réellement. It Follows était un brillant film illustrant à merveille la métaphore de… La métaphore de quoi ? Sans jamais vraiment comprendre quel était la signification profonde du film, Mitchell avait réussi à retranscrire parfaitement la tension et le danger omniprésent qui pouvaient guetter son personnage principal. Qui de mieux que lui pour mettre en scène cette histoire d’un groupe d’adolescents vivant dans un environnement ou le danger est omniprésent et peut surgir à tout moment ?

Ou bien cncore : Le déclinant Adam Wingard, adepte des couleurs saturées et dont la musique joue un rôle important dans ses films (principalement dans The Guest et Death Note, une des ses réussites et un échec patent) aurait toute sa place dans une histoire colorée et ou la musique joue un rôle important. Sinon Alfonso Gomez Rejon, metteur en scène et producteur d’American Horror Story et de Glee, avait su créer une ambiance marquante dans le remake/suite de The town that deaded sundown. Sachant styliser sa mise en scène, spécialiste des histoires d’ados ( Glee ou bien encore la saison Covent d’AHS est là pour l’illustrer) et pour qui, la musique a une place dans chacune de ses histoire, il ferait un second choix idéal.

 

Les personnages

De gauche à droite : Archer et Zack Goodwoody , Yuki et Salim
DR Thomas Van Kummant

 

Archer Goodwoody / Blake Michael

DR Alex Mc Donnell

Aîné de Zack. Il est fort en gueule et l’un des plus vieux parmi les « jeunes ». Musicos aux cheveux longs, un peu contrebandier sur les bords, il sait s’attirer la sympathie de tout le monde. Mais il ne respecte que ses propres règles, n’ayant aucune confiance dans les adultes et bravant constamment leur autorité. Ce qui ne va pas etre sans lui poser de problème… Il est l’archétype de la tête brûlée charismatique qu’aurait pu jouer un Tom Cruise il y a un peu plus de trois décennies, Brad Pitt quelques années plus tard ou un Josh Hartnett à la fin du siècle dernier.
Blake Michael est un produit de l’écurie Disney Channel. Et alors ? Cela a pu donner Ryan Gosling, Anne Hattaway, Britney ou bien encore Justin Timberlake au cours des années passées. Jouant dans Lemonade Mouth ou bien encore #doggyblog, il a joué Alcide Herveaux jeune dans un épisode de la série True Blood.

 

Zack Goodwoody / Ethan Cutkosky

DR

Zack est l’un des deux personnages principaux avec son frère Archer. Il est l’un de ceux par qui on découvre Fort Apache et son mode de fonctionnement. Adolescent rebelle, ayant fait les 400 coups avec son aîné, il est néanmoins celui qui cherche le plus à s’intégrer, copinant avec Salim ou flirtant avec Pauline puis Yuki…
Qui de mieux que Carl Gallagher depuis 7 saisons maintenant de la série Shameless pour incarner l’un des deux frères Goodwoody ? Il ne serait pas en terre inconnue en incarnant ce rebelle ado qui joue avec les règles.

Yuki / Ai Hashimoto

DR

C’est la fille du célèbre Taneka Hasegawa. Formée aux arts martiaux par son père depuis sa plus tendre enfance, elle se laisse de plus en plus aller au contact de la bande de Zack, et plus particulièrement avec ce dernier. Son père parlant très mal la langue en vigueur à Fort Apache, elle fait dans un premier temps office de traductrice.
Ai Hashimoto est une jeune actrice et modèle japonaise qui a obtenu le prix de la révélation féminine dans son pays pour The Kirishima Thing. Elle est apparue dans les adaptations live de Parasite.

Salim / Abraham Attah

DR Tommaso Boddi

Pote rigolard de Zack. Il est celui qui fait découvrir Fort Apache au jeune Goodwoody et a le rôle de sidekick du héros. Il convoite Pauline sans jamais vraiment oser se lancer.
Véritable révélation de Beasts of no nation et lauréat pour le coup de nombreux prix pour son rôle d’enfant, Attah est un des plus prometteurs acteurs de moins de 20 ans qui soit. C’est pour cette raison que sa place est toute trouvée dans ce casting idéal de Gung Ho et que le ghanéen pourrait facilement transcender le rôle archétypal au final assez limité de Salim.

 

 

 

De gauche à droite, les adultes : Morgan, Kingsten, Lombard, Williams et Tanaka
DR Thomas Von Kummant

 

Morgan / Dave Bautista

DR

Morgan est le chef des chasseurs de Fort Apache. Bras droit armé d’Ava, c’est lui qui assure la sécurité de la communauté. Il est le père d’Holden et même s’il semble du bon coté, au fur et à mesure du récit, il apparaît comme quelqu’un de dur et inflexible.
Dave Bautista commence à creuser son sillon dans la catégorie des anciens sportifs reconvertis acteurs. Sans atteindre la coolitude et les sommets de Dwayne Johnson aka The Rock, sa présence dans Les Gardiens de la Galaxie et dans le dernier James Bond montrent que sa notoriété est en hausse. Néanmoins, il est pour l’instant considéré comme un second rôle (comme dans le remake de Kickboxer) et pourrait très bien jouer ce rôle dans une adaptation de Gung-Ho.

 

Ava Kingsten / Sigourney Weaver

DR

Ava est la leader de Fort Apache. Elle fait respecter à la règle les lois régissant la communauté isolée, tentant autant que faire se peut de maintenir l’approvisionnement et le bon fonctionnement de sa ville. On sait d’elle qu’elle est une vétéran des guerres ayant eu lieu suite à l’apparition des Rippers et qu’elle a perdu sa famille au cours de ses tragiques événements.
Une ancienne guerrière faisant preuve d’autorité ? Jouons la méta à fond et qui de mieux que Sigourney Weaver, éternelle Ellen Ripley, pour incarner la figure d’autorité de Fort Apache. C’est peut être le nom le plus connu à l’international du casting… Linda Hamilton ou Geena Davis, les inoubliables Sarah Connor et Charlene Elizabeth Baltimore, ont longtemps été dans la short list pour le coté méta des personnages qu’elles ont incarné au cours de leurs carrières et de ce qu’elles peuvent représenter dans l’inconscient collectif. Barbara Sukowa, de la série 12 Monkeys, a figuré aussi dans la liste pendant très longtemps, ressemblant le plus physiquement au personnage dessiné par Van …. et ayant pour elle d’être allemande, comme les auteurs de la bande dessinée. Mais rien ne peut vraiment supplanter Ripley.

Miss Lombard / Marianne Sägebrecht

DR stern.de

Madame Lombard fait office de professeure pour les jeunes de Fort Apache. On ne la voit pas plus que ça pour le moment, à ce stade du récit. Du coup, son interprète pourrait donner l’occasion d’être jouée par l’inoubliable Jasmin dans Bagdad Café et sortirait Sägebrecht de sa retraite.

 

 

 

Monsieur Williams / Stephen Lang

Stephen Lang dans la série SALEM
Dr

Williams est un vétéran du désordre causé par l’apparition des Reapers. Il enseigne l’art de se défendre et du maniement des armes aux jeunes générations de Fort Apache depuis…
Stephen Lang est une gueule de cinéma comme on en fait (presque) plus. C’est déjà le constat qui était fait au moment de la sortie de Don’t breathe, et de façon plus général depuis le rôle de bad guy qui l’a mis en lumière au moment de la sortie d’Avatar (rôle d’ailleurs qu’il devrait reprendre dans les suites!!!). Il a ce qu’il faut de ressemblance pour incarner ce personnage important de Fort Apache.
Si Lang n’est pas disponible, la bonne vieille trogne de Ron Perlman pourrait parfaitement faire l’affaire !

 

Tanaka Hasegawa / Sonny Chiba

Sonny Chiba en compagnie de son éternel élève Kenji Oba
DR journaldujapon

Nouveau professeur d’auto-défense de Fort Apache arrivant au cours du tome 2 en compagnie de sa fille. C’est une ancienne star des arts martiaux envoyé par le Conseil Municipal pour former les jeunes de Fort Apache.
Là aussi, quitte à la jouer méta, autant y aller à fond ! Un Japonais star des arts martiaux ? Pourquoi ne pas prendre LA star japonaise des arts martiaux ? Sonny Chiba. Celui qui avait été surnommé « la réponse du Japon à Bruce Lee » dans les années 60-70 et qui avait été mis à l’honneur par Tarantino dans le rôle du sensei de Uma Thurman dans Kill Bill 2 fait office de candidat idéal. S’il est considéré comme étant trop vieux, son élève Kenji Oba, lui aussi vu dans Kill Bill 2 et notamment la série X-Or pourrait très bien faire l’affaire. Autre icône au Japon, l’inénarrable Takeshi Kitano ( Zatoichi, Battle Royale ou bien encore Ghost in the Shell) continue encore à tourner, contrairement aux deux autres et son cast serait autant un clin d’œil méta qu’un choix artistique judicieux et justifié. D’autant que Von Kummant, le dessinateur de Gung Ho semble directement s’en être inspiré si l’on en croit ses interviews.

 

DR Thomas Von Kummant

Bagster / Andy Serkis

DR The Works / Universal

Bagster est le gestionnaire de Fort Apache. En lien avec les membres du Conseil Municipal de la grande ville voisine, c’est de lui dont dépend l’approvisionnement en nourriture et matériel de la communauté. Une place de choix. Dont il abuse allégrement en profitant d’avantages parfois même en nature. La pourriture de l’histoire, pour le moment.
Andy Serkis est peut être un nom qui ne dit pas grand chose au grand public. Mais si je dis Gollum, King Kong, César dans la Planète des Singes. Serkis est un grand acteur ayant donné ses lettres de noblesse à la motion capture ( technique permettant d’enregistrer les positions et rotations d’objets ou de membres d’êtres vivants, pour en contrôler une contrepartie virtuelle sur ordinateur) dont les rôles en chair et en os ont été assez rares ces dernières années. Sa participation à un projet modeste, en comparaison aux centaines de millions de dollars de productions des films super héroïques ou même du milliard de budget des suites d’Avatar !!, peut sembler une opportunité crédible.

Pour jouer un des hommes de main, transpirant l’intelligence, de Bagster et au cas ou l’histoire de Gung Ho évoluerait vers plus d’action ( une « marée blanche » de Rippers? Un groupe humain extérieur?), l’occasion pourrait être donné de donner un petit rôle à des spécialistes de la tatanne dans la tronche comme Cyril Raffaelli ( Banlieue 13, Die Hard 4), Scott Adkins ( Doctor Strange, Ninja), Georges Saint Pierre ( Captain America 2) ou bien pourquoi pas lancer la carrière d’acteur d’un Conor Mc Gregor.

 

 

De gauche à droite, Sophie, Clarissa, Pauline, Céline
DR Thomas Von Kummant

 

Sophie et Clarissa / Zendaya et Peyton List

Zendaya

Peyton List
DR The Thinning

Ce sont deux jeunes de Fort Apache faisant partie intégrante de la bande dans laquelle évolue Zack Goodwoody. Sophie est le love interest de Salim et Clarissa a été la victime précoce des charmes d’Archer. Si le personnage de Clarissa n’a (pour le moment) d’autre intérêt que celui qui vient d’être évoqué, celui de Sophie est l’artiste du groupe, croquant les visages des nouveaux arrivants. Si cela peut sembler sympathique, c’est en fait un rituel de Fort Apache, ceux qui disparaissent sous les griffes des Rippers voyant leurs portraits affichés sur l’arbre des disparus.
Les deux actrices ont un profil identiques. Encore une fois des anciennes de Disney Channel. Si Peyton List a joué dans des « œuvres » comme Le journal d’un dégonflé 1 et 2, Jessie ou bien encore Camp Kikiwaka. Zendaya a plus de notoriété, l’ancienne de Shake it up !, incarnant la nouvelle « MJ » du dernier SpiderMan ou dans le futur The Greatest Showman avec Hugh Jackman et Zac Efron.

 

Pauline / Katherine Langford

DR Netflix

Pauline fait partie de la bande de Zack et est sa petite amie jusqu’à l’arrivée de Yuki. Amoureuse éconduite du jeune Goodwoody, elle cherche à le rendre jaloux, sans succès, en traînant parfois avec la bande d’Holden tout en continuant de dévorer des yeux le personnage principal…
Katherine Langofrd ! Hannah Baker de 13 Reasons Why ! La jeune australienne née en 1996 a rapidement marqué les esprits avec son interprétation de la lycéenne victime de harcèlement moral. Un talent aussi marquant ne pouvait donc pas ne pas faire partie de ce casting idéal de Gung Ho!

Céline / Joey King

Joey King in The Flash — « Magenta » The CW Network, LLC. All rights reserved.

Celle par qui les problèmes arrivent… A la botte de Bagster et abusée par lui, c’est une des adolescentes de Fort Apache. En retrait des autres, addict, et prisonnière de l’influence que Bagster a sur elle, Archer va essayer de l’aider, à ses dépends…

Joey King est une jeune actrice prometteuse. Protégée de Roland Emmerich ( Stonewall et la suite d’Independance Day) autant que de Zach Braff ( Le rôle de ma vie et Braquage à l’ancienne) pour qui elle a joué dans deux de leurs films, elle s’est faite remarquer dans le sympathique I wish – Faites un vœu. Elle a aussi joué de manière récurrente dans la saison 1 de Fargo et dans des épisodes individuels de séries aussi diverses et variées que Flash, American Dad !, New Girl ou encore Jericho…

 

 

De gauche à droite, Bruno, Fragger, Bumble et Holden
DR Thomas Von Kummant

 

Holden / Louis Hofmann

Louis Hoffmann dans Les oubliés
DR

Holden est d’entrée de jeu montré comme le chef de la petite bande d’ados régissant Fort Apache. S’il passe pour le salaud aimant tourmenter le nouvellement arrivé Zack Goodwoody, au fur et à mesure des trois tomes, il prend de plus en plus de profondeur et cherche au final à obtenir la sympathie de Zack.
Louis Hofmann est un jeune acteur allemand, connu notamment pour avoir joué Tom Sawyer dans le film éponyme et dans Les Oubliés. Il était nommé dans la sélection des Shooting Stars en 2017, sélection regroupant les plus prometteurs acteurs européens du moment.

 

Bumble, Fragger, Bruno et Renny / Sam Coleman, Atli Oskar Fjalarsson, Valter Skarsgard et Kacey Crottet Klein

Sam Coleman, Atli Oskar Fjalarsson , Valter Skarsgård et Kacey Mottet Klein DR HBO , Anne Gustafson, Björn Jansson /Sveriges Radio et Luc Roux

Les quatre membres de la bande d’Holden ( même si Renny « sort » du groupe assez rapidement). Le petit gros, le rouquin, le psychopathe et le zozoteur. Là aussi, on est en terrain connu au niveau des archétypes de ces personnages secondaires, dans un premier temps faisant figure d’ennemis de nos héros puis se montrant moins dangereux par la suite.
Le raisonnement du casting de ces personnages a été le suivant : Gung Ho est une œuvre européenne se déroulant en Europe. Si le casting d’acteurs américains peut faire sens dans l’optique d’une grosse production, pour les personnages secondaires, il a été décidé de caster au maximum des acteurs européens. Ainsi Coleman, anglais, s’est fait remarquer dans le rôle de Hodor jeune dans Game of Thrones avec la fameuse scène du Hold the door et va jouer dans Leatherface. Fjalarsson, islandais et Mottet-Klein, suisse, faisaient eux aussi partie des Shooting Stars de cette année. Quand à Skarsgard, cela lui permettrait de rejoindre ses illustres frères Alexander et Bill en lui donnant un peu d’exposition médiatique… La crème de la crème des jeunes pousses en provenance d’Europe en somme.

 

Si vous voulez voir à quoi ça ressemble Gung Ho pour nous donner votre casting idéal ou tout simplement pour profiter d’une bonne lecture c’est par ici

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien