Romain Pinsolle au Point Ephémère : Non le rock n’est pas mort !

A l’occasion de la sortie de son album, Romain Pinsolle et son label Soleil Oblique Records, avaient invités, le 28 septembre 2017 au Point Ephémère, un panel de qualité de la scène française actuelle : Talisco, Adrienne Pauly, Xavi Polycarpe ( Gush), Raoul Chichin ( Minuit), Vanille, Azadee Faline ( La Femme) ou bien encore Charles Berling. Excusez du peu. Retour de Pop&Shot sur une soirée plus que bien!

Romain Pinsolle à la soirée du Hibou #3

DR Aurélie Ramirez

« Tu savais que le rock est mort, qu’en 2017 les Clash c’est ringard ? » annonce malicieusement la représentante de Soleil Oblique quelques minutes avant le concert. Face à une telle annonce, la salle du Point Ephémère, qui s’est progressivement remplie d’invités et spectateurs généreusement servis en champagne et charcuterie, pourrait se vexer. Pourtant, il n’en est rien. Peu importe après tout, la salle est là pour Romain Pinsolle, l’ancien chanteur de « Hangar« , et d’elle même, elle se tait quand Charles Berling arrive au micro. « Ma femme est morte, je suis libre!« . En une poignée de minutes, l’acteur ( mais aussi chanteur) rappelle à l’assemblée le talent qui est le sien en déclamant les vers du « Vin de l’assassin » de Baudelaire.

Charles Berling à la soirée du Hibou #3 avec Romain Pinsolle

DR Aurélie Ramirez

Bercé par la poésie baudelairienne, le Point Éphémère pour la troisième soirée du Hibou, va se réveiller brusquement avec l’entrée en scène de la tete d’affiche de la soirée et qui fête la sortie de son premier album solo. En nous livrant sa propre version du « Vin de l’assassin », Pinsolle nous montre quelle sera l’ambiance de la soirée : des textes de qualité seront illustrés par une musique endiablée. Tout au long de la soirée, les invités défileront, la trop rare Adrienne PaulyTaliscoVanilleAzadée Faline… Et si les mots sont toujours aussi bien choisis, le rythme commence à s’accélérer. L’ambiance poétique amorcée avec l’entrée en scène baudelairienne de Berling succombe à un rock n’roll des plus olds schools qui achève d’enflammer le public du Point Éphémère. Le paroxysme est atteint avec le morceau final, une reprise de « Lucille » de Little Richard.

Soirée du Hibou #3 avec Romain Pinsolle

DR Aurélie Ramirez

Comme plongés soixante ans auparavant, PinsolleChichin et Polycarpe s’en donnent à cœur joie en se laissant aller à coup d’harmonica et de solo de guitare plus que jouissif. « Est ce que vous voulez un bon vieux rock? » demandait Marty Mc Fly en 1985. En 2017, le Point Éphémère aurait pu lui répondre que ce n’était pas la peine. Romain Pinsolle est bel et bien là.

Si après ça, vous voulez juger sur pièce, voici ce que ça donne du Romain Pinsolle ! 

[arve url= »https://www.youtube.com/watch?v=SFVXUIx7sKU » /]

 

Et enfin, retrouvez notre sélection d’images de la soirée prises par notre photographe Aurélie

  • Soirée du hibou #3 avec Romain Pinsolle
    DR Aurélie Ramirez

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien